Dans un discours prononcé à l’occasion de l’ouverture officielle de la deuxième édition du forum des mines et du développement durable (FOMIDE), le Directeur Général des Affaires Externes et de la Communication de Rio Tinto SimFer a dévoilé quelques chiffres enregistrés en terme d’investissement auprès des entreprises enregistrées en Guinée au cours de ces derniers mois.

Au delà des 8 880 emplois créés dont 81% de Guinéens, Nadjita Francis NGARHODJIM a déclaré que  »la société a investi 378 millions de dollars en 2023 auprès des entreprises enregistrées en Guinée, et déjà 407 millions de dollars sur les cinq premiers mois de 2024 ».

« Simandou a un potentiel transformateur pour la Guinée, grâce notamment aux infrastructures qui permettront de connecter les différentes régions du pays, aux emplois
qu’il génère déjà et aux opportunités d’affaires pour les entreprises locales.

A date, le projet emploie 8 880 personnes dont 81% de Guinéen(ne)s. En 2023, nous avons dépensé 378 millions de dollars américains auprès d’entreprises enregistrés en Guinée, et déjà 407 millions de dollars sur les cinq premiers mois de 2024.

C’est l’occasion pour moi de souligner le rôle crucial du secteur privé, et notamment le secteur des mines dans le développement durable. À Rio Tinto, le développement durable n’est pas une option, c’est une nécessité de notre époque. L’avenir de notre planète en dépend; les ressources dont nous avons besoin pour créer de la valeur pour nos parties prenantes, en dépendent ».

Mohamed Youla, pour guineeminesnature.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =