Excellence, Monsieur le Premier Ministre,

Excellence, Monsieur le Ministre des Mines et de la Géologie,

Excellence, Madame la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable,

Excellences, Messieurs les Ambassadeurs du Royaume Uni, du Royaume d’Arabie
Saoudite et de la République d’Afrique du Sud,

Monsieur le Président de la Chambre des Mines de Guinée,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureux de prendre part à cette seconde édition du Forum des Mines et du
Développement Durable (FOMIDE). Je tiens à exprimer ma profonde gratitude au Comité 21 Guinée et à Agilité pour l’organisation de cet événement et d’avoir bien voulu y associer Rio Tinto Simfer, que j’ai l’honneur de représenter ici. Notre soutien à cette initiative est tout à fait naturel.

En effet, le développement durable est un thème qui nous tient à cœur. Conformément à notre mission « Trouver de meilleures façons de fournir les matériaux dont le monde a besoin », deux des quatre objectifs du Groupe sont directement liés au développement durable. Il s’agit de l’objectif visant à « afficher une performance ESG impeccable » et celui consistant à « renforcer l’acceptabilité sociale».

Notre approche est en phase avec les Objectifs de développement durable (ODD) des
Nations Unies auxquels le groupe Rio Tinto souscrit pleinement. Nos actions visent ainsi directement l’atteinte de deux ODD, notamment l’ODD 8 sur le travail décent et la croissance économique et l’ODD 12 sur la consommation et la production responsables.

Nos opérations contribuent aussi à l’atteinte de 8 autres ODD, à savoir les ODD 3,4,5,6,9, 10, 13 et 15. Quant à l’ODD 17 sur les partenariats, il est la pierre angulaire de notre approche du développement durable que nous considérons comme une responsabilité partagée entre Rio Tinto et toutes nos parties prenantes.

Comme vous le savez, nous sommes à l’aube d’une ère de transformation pour la Guinée, portée par le potentiel du projet Simandou qui a fait rever des générations successives de Guinéen(ne)s.

Ce projet représente une opportunité extraordinaire pour l’industrie sidérurgique mondiale qui recherche de nouveaux moyens de produire l’acier dont le monde a besoin en réduisant de manière significative ses émissions de CO2. Et Simandou peut contribuer grandement aux efforts de décarbonation de l’industrie grâce à la teneur exceptionnelle de son minerai de fer.

En plaçant la Guinée au cœur de la transition énergétique mondiale, Simandou peut jouer un rôle vital dans la lutte contre le changement climatique.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Excellence Monsieur le Ministre des Mines et de la Géologie,

Distingués invités,

Ce qui a rendu possible le démarrage du projet Simandou, c’est la vision du Président de la République et l’approche de « codéveloppement » porté par le Gouvernement et les partenaires industriels qui y apportent, chacun, une expertise spécifique.

Le co-développement du projet Simandou est le moyen de s’assurer que l’expertise et les connaissances de chacun sont exploitées au mieux. Nous comptons sur les connaissances et l’expérience de nos partenaires pour garantir les meilleurs résultats pour le peuple de Guinée, alors que nous apportons notre profonde expertise minière – fondée sur plus de 150 ans d’expérience – à Simandou.

Excellence Monsieur le Premier Ministre

Excellence Monsieur le Ministre des Mines et de la Géologie,

Distingués invités,

Simandou a un potentiel transformateur pour la Guinée, grâce notamment aux infrastructures qui permettront de connecter les différentes régions du pays, aux emplois qu’il génère déjà et aux opportunités d’affaires pour les entreprises locales.

A date, le projet emploie 8 880 personnes dont 81% de Guinéen(ne)s. En 2023, nous avons dépensé 378 millions de dollars américains auprès d’entreprises enregistrés en Guinée, et déjà 407 millions de dollars sur les cinq premiers mois de 2024.

C’est l’occasion pour moi de souligner le rôle crucial du secteur privé, et notamment le secteur des mines dans le développement durable. À Rio Tinto, le développement durable n’est pas une option, c’est une nécessité de notre époque. L’avenir de notre planète en dépend; les ressources dont nous avons besoin pour créer de la valeur pour nos parties prenantes, en dépendent.

Nous attachons donc une importance particulière aux présentes assises dont nous espérons voir sortir une analyse sans complaisance du rôle que le secteur minier peut jouer dans le développement durable de la Guinée et dégager des pistes pour renforcer

les synergies entre les acteurs du secteur minier et les autres parties prenantes permettant à la Guinée d’atteindre les ODD. Il va sans dire que le projet Simandou occupera une place de choix lors de nos discussions.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 − 6 =