Tenu à l’initiative du Comité 21 Guinée, la 2ème édition du Forum des mines et du développement durable a été lancé ce jeudi 27 juin 2024 à Conakry. La cérémonie a été présidée par le premier ministre, Amadou Oury Bah.

Le chef du gouvernement était accompagné de plusieurs cadres de son cabinet, des membres du gouvernement, ainsi que certains responsables des départements sectoriels. Étaient également présents, des représentants d’entreprises minières et personnalités diplomatiques.

Au sortir de la cérémonie de lancement, plusieurs invités ont exprimé leur sentiment sur la nécessité de la tenue de ce forum. Parmi eux, Dr David Makongo, PDG de BFG Consulting Limited. Sans détour, ce chef d’entreprise d’origine camerounaise a salué les efforts des autorités guinéennes dans le cadre de la mise en valeur et de promotion de la gouvernance minière en Guinée. Mais avant, il a tenu d’abord à féliciter les organisateurs du forum.

« D’abord, je dirais que c’est une grande opportunité pour les organisateurs de réunir ce beau monde, notamment les acteurs du secteur minier, dans la paix et la sécurité ».

Pour lui, depuis l’avènement du CNRD au pouvoir, pluseurs projets miniers ont vu le jour en Guinée grâce aux efforts du président de la transition. « On doit remercier l’autorité N°1, le président de la République, le Général de Corps d’Armée, Mamadi Doumbouya », a-t-il mentionné.

Poursuivant, il estime que le discours du premier ministre,  Amadou Oury Bah, adressé principalement aux exploitants miniers est un message d’espoir en terme de sensibilisation à la protection de l’environnement.

« L’autre chose que je vais ajouter, c’est que j’ai aimé personnellement le discours du premier ministre chef du gouvernement, car on ne peut pas parler du développement durable et la préservation de l’environnement, sans parler du problème réel de la population ».

Pour lui, multiplier ces genres d’initiative dans le pays permet d’apporter un élan positif au changement à travers la mise en place des actions plus concrètes.

« Vous savez depuis des années, il n’y a pas eu un grand changement dans le secteur minier guinéen. Mais aujourd’hui, il y a un gouvernement qui est venu qui veut voir l’action, ça veut dire que le changement est engagé. Donc c’est dans cet esprit que je souhaite que tous ceux qui vont participer à ce forum de passer à l’acte au lieu de rester dans le discours. Le discours ne peut pas changer la Guinée. C’est les actes qui changent la Guinée ».

Cet entrepreneur minier conclut ses propos en appreciant le thème central du forum qui, pour lui, rime parfaitement avec les réalités du secteur minier guinéen.

« Le thème qui est choisi est très bon, puisque sans le développement durable, on ne peut pas laisser un avenir prometteur à nos enfants. Donc il faut appliquer une exploitation responsable de nos ressources minières », dit-il.

Sylla Youn, pour guineeminesnature.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 − 9 =