Afrique de l’Ouest : Une société minière est en bonne voie pour atteindre son objectif de production en 2021

65

Endeavour Mining a produit 756 000 onces d’or au premier semestre 2021. C’est ce que révèle le géant aurifère dans son rapport opérationnel et financier du deuxième trimestre, période au cours de laquelle ses mines ouest-africaines ont livré 409 000 onces, contre 347 000 onces au premier trimestre.

Cette performance est notamment le fruit de la montée en puissance du complexe aurifère Sabodala-Massawa au Sénégal. L’actif a rapporté 96 000 onces contre 39 000 onces au premier trimestre, suivi des mines Houndé au Burkina Faso (80 000 onces) et Ity en Côte d’Ivoire (79 000 onces).

Le reste de la production provient des quatre autres mines burkinabés d’Endeavour, Karma (25 000 onces), Mana (49 000 onces), Boungoun (39 000 onces) et enfin Wahgnion (41 000 onces). Avec les mêmes résultats sur le reste de l’année, Endeavour devrait atteindre, voire dépasser, la partie supérieure de sa fourchette de prévision pour 2021 (1,365 million à 1,495 million d’onces).

Au niveau du bilan financier, on note une hausse de 18 % du chiffre d’affaires en glissement trimestriel. Les revenus ont en effet atteint 753,4 millions $, contre 635,8 millions $ pour les trois premiers mois de l’année, alors que l’EBITDA ajusté est passé de 306 millions $ fin mars à 400 millions $ fin juin.

« Nous avons versé notre premier dividende de 60 millions de dollars au premier trimestre pour l’exercice 2020, et nous déclarons aujourd’hui un dividende intérimaire de 70 millions de dollars pour le premier semestre 2021, ce qui nous place en bonne voie pour dépasser le dividende minimum annoncé de 125 millions de dollars pour l’ensemble de l’année », souligne également Sébastien de Montessus, PDG de la compagnie.

Lur sur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × 5 =

Résoudre : *
19 − 6 =