Entreprenariat: L’ONG Entreprendre ensemble apporte un appui aux artisans guinéens

209

Aider les artisans guinéens en ce mois saint de Ramadan, tel est l’objectif visé par l’ONG Entreprendre ensemble, à travers son initiative dénommée « Appui aux artisans durant le ramadan » soutenu par l’ambassade des Etats-Unis en République de Guinée.

C’est pour rencontrer les bénéficiaires de ce projet que Kenya James, attachée culturelle de l’ambassade des États-Unis en Guinée a fait ce mercredi, une visite au siège de l’ONG, au quartier de la minière à Conakry.

Ce projet qui comporte 4 phases, vise à aguerrir et à accompagner ces jeunes entrepreneurs dans la gestion de leurs différentes affaires.

Pour Mme Cisse Maimouna Diakhaby, présidente de l’ONG Entreprendre ensemble, « ce projet est d’une importance capitale pour nous. Parce que l’artisanat est un secteur porteur d’emploi et porteur également de croissance. Mais qui reste précaire. Donc il est important d’accompagner les artisans ».

Maimouna Diakhaby

A propos des quatre phases, elle a expliqué: « La première, touche à la formation des artisans, donc une formation en éducation financière et une formation en marketing des produits de l’artisanat; la seconde phase est une campagne j’aime nos artisa, qui a pour but de promouvoir le travail de nos artisans guinéens; la troisième phase du projet va donc toucher la vente directe à travers des paniers de Ramadan 100% locaux, que nous avons mis en place, qui sont dans la ligne de la prospérité partagée que soutient également le gouvernement guinéen; nous avons aussi le Wali marketing, à Prima center, où les artisans vendent leurs produits ».

Enfin, remerciant l’ambassade, elle a espéré, « continuer ce projet pendant le Ramadan prochain et également pendant toute l’année ».

Après cette visite, Kenya James, attachée culturelle à l’ambassade des États-Unis a exprimé ce que représente ce projet pour son institution. « Pour l’ambassade, c’est important de soutenir les efforts des entrepreneurs guinéens, notamment, par rapport au patrimoine culturel. C’est dans cette vision que je suis là. Pour admirer les produits et voir les formations des participants », a-t-elle fait savoir.

Avant d’ajouter avoir remarqué, « le niveau de professionnalisme, la qualité des produits. Et je pense que c’est important pour la Guinée d’avoir une place sur le marché international afin de partager la culture guinéenne avec le monde entier ».

Jeune peintre et bénéficiaire du projet, Emmanuel Dalamou, considère ce projet comme une aubaine. « En tant qu’artisan, le mois de Ramadan est un mois très difficile. Donc nous avons besoin de plus d’assistance. Donc, ce projet apporte beaucoup à notre quotidien. Je dirais que nous sommes plus qu’ébahis de la qualité de la formation. Parce que cela nous permet de renforcer nos capacités d’opération dans nos différentes activités. Nous sommes vraiment contents », a-t-il lancé

Lu sur guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze + un =

Résoudre : *
19 × 26 =