Energie nouvelle: Comment la Chine domine le marché mondial des véhicules électriques ? (Opinion)

152

Si l’empire du milieu a manqué le rendez-vous international de la vente des véhicules à combustible, la Chine envisage désormais de dominer le marché mondial des véhicules électriques. Grâce à la stratégie globale de soutien aux entreprises nationales imaginées par les dirigeants communistes Chinois, le géant Asiatique est devenu le premier marché de véhicule rechargeable au niveau planétaire, avec 47 % de la flotte de la mobilité bas carbone au monde.

Les entreprises Chinoises se sont imposées en chef de file des constructeurs mondiaux de véhicule à énergie nouvelle, en comptant parmi les cinq (05) premiers fabricants internationaux de voiture rechargeable de la planète. La Chine a également accentué son leadership sur toutes les composantes de la chaine de valeur industrielle dans ce domaine, que ce soit en amont ou en aval, de la production minière jusqu’à la fabrication des packs de batteries rechargeables.

Or les batteries représentent 30% à 40% de la valeur des véhicules à énergie nouvelle et leur mise en œuvre est conditionnée par l’utilisation des matériaux critiques, tel que le cobalt ou encore le lithium et le graphite etc…

    Le leadership Chinois sur les matériaux critiques à l’échelle mondiale

L’empire du milieu occupe une place majeure à l’échelle internationale dans la production et le raffinage des matériaux critiques indispensables pour la mise en œuvre des batteries électriques. La Chine exporte plus de 95 000 tonnes de Cobalt chaque année en provenance de la République Démocratique du Congo (RDC) et raffine 60 % de la production mondiale du même minerais. Sur les terres rares, la production Chinoise représente 95 % du marché mondial et 69 % du graphite raffiné ainsi que 84 % du tungstène au niveau international provienne de la Chine.

Grâce à la Belt and road Initiative (BRI), dite route de la soie, Pékin investit massivement dans les ressources minières critiques pour le maintient de son hégémonie sur le secteur des véhicules rechargeables. En Afrique, China Molybdène est propriétaire du plus grand gisement de cuivre et de cobalt du continent. En rachetant pour 2,6 milliards USD à la société Américaine Freeport McMoRoan la mine de Tenke Fugurumé. En 2008, un consortium d’entreprise Chinoises dirigées par Sinohydro et China Railway Engineering Corporation a accédé à 68 % des part de la société nationale Congolaise de production de cuivre (GECAMINE) détenant elle 32 % des actifs dudit compagnie (Prêts adossés aux ressources naturelles ; 2020). Plus récemment, la compagnie Chinoise Ganfeng a conclu un accord faramineux avec Firefinch pour acquérir une participation de 50 % dans Mali Lithium BV, pour le développement du lithium dans la mine de Goulamina. Ganfeng est également responsable de l’approvisionnement des entreprises de production de batteries comme Tesla ou encore LG Chem.

En ce qui concerne le Nickel, la Chine a investit plus de 30 milliards USD dans les chaines de production Indonésiennes du Nickel à travers Tshingshang Investments. Le géant Asiatique est également dynamique en Nouvelle Calédonie et au philippin pour mettre main sur les minerais de nickel de ces pays respectifs (Word Energie Outlook Special Report ; 2021).

Ces entreprises Chinoises qui dominent le marché mondial des Véhicules rechargeables et des batteries électriques

Contemporary Amperex Technology Co. Limited (CATL)

Créer en 2011, Contemporary Amperex Technology Co. Limited (CATL) est devenue à la fois le premier concepteur et le premier fournisseur de l’industrie d’automobile mondiale en batterie Lithium. Dans son carnet de commande figure les constructeurs Allemand (BMW, Volkswagen) et les japonais Toyota et Honda. Il y’a quatre ans (04), la société occupait encore le troisième rang mondial de fabrication des batteries rechargeables juste derrière LG Chem et Panasonic. Mais grâce à son investissement massif dans la recherche et le développement (R&D) et la taille gigantesque du marché intérieur Chinois, CATL à su profiter pour prendre le leadership mondial dans ce secteur stratégique pour l’atteint des ambitions climatiques de la Chine. CATL dispose désormais de deux centres de recherche en Chine dont Shanghai et Ningde et un autre à Berlin en Allemagne (OSFMI ; 2020).

BYD company. Ltd

BYD est la principale compagnie de fabrication de véhicule électrique calqué sur le modèle du constructeur Américain Tesla. La compagnie Chinoise est présente sur toute les chaines de valeur que ce soit la fabrication des véhicules à énergie nouvelle jusqu’à la mise en œuvre des batteries électriques en passant par les actionnariats dans les mines de lithium. Le premier constructeur Chinois de véhicule électrique est devenu la première marque à pouvoir produire un million d’automobile rechargeable et l’entreprise prévoit d’étendre sa présence sur d’autre marché notamment celui de l’union Européenne. Selon les dirigeants, l’entreprise devrait exporter 1500 véhicules électriques à la Norvège (Observatoire Français Nouvelle route de la Soie ; Mai 2021).

L’année dernière, la compagnie a lancé une nouvelle catégorie de batterie hybride appelée DM-i et ces également lancé dans la production des pièces d’échanges des véhicules rechargeables. BYD a également construit sa première usine de batterie électrique hors de la Chine pour servir le marché européen.

Mohamed Lamine SIDIBE

Spécialiste en Gouvernance et Gestion des Impacts des Activités Extractive

mlsidibe03@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

15 − onze =

Résoudre : *
29 × 19 =