Dubréka : Célébration de la journée internationale de tolérance zéro contre les MGF

47

A l’instar des autres préfectures du pays, la Direction préfectorale de l’Action sociale de Dubréka, a célébré samedi, 06 février, la journée internationale de tolérance zéro contre les Mutilations Génitales Féminines (MGF).

L’évènement a été marqué par une grandiose manifestation animée par des jeunes filles venues des écoles, des salons de coiffure et des ateliers de couture.

L’occasion a été mise à profit pour donner la parole à certaines filles qui ont eu à relever les séquelles des MGF sur les femmes. Les victimes déplorent la persistance de cette pratique, ce, malgré ses conséquences néfastes et nuisibles à la santé de la femme.

Initiée dans le but de freiner voire de mettre fin à cette pratique dangereuse, la journée internationale de tolérance zéro contre les MGF a mobilisé outre les femmes et les filles, les autorités administratives et judiciaires, les élus locaux et la police à travers l’OPROGEM.

Le directeur préfectoral de l’Action sociale de Dubréka, Madiou DIALLO a rappelé les difficultés liées à la lutte contre les MGF dans nos communautés, notamment les croyances religieuses, la tradition et la stigmatisation des filles non excisées.

Le substitut du procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Dubréka, Marwane Baldé, a invité les uns et les autres à contribuer dans la lutte contre les MGF par la dénonciation des présumés cas de MGF en vue dit-il d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs.

A souligner que l’évènement a débuté par un carnaval géant au rythme des fanfares avec des animations artistiques et culturelles. Des appels à l’abandon de la pratique des MGF ont été lancés à l’endroit des communautés en vue de garantir à la femme une santé saine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-sept + 8 =

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =