Commune de Ratoma : Voici le budget annuel : 138.256.159.235 GNF adopté par le conseil communal pour l’exercice 2021

53

Sous l’égide du maire de la commune de Ratoma, M. Issa Soumah, le conseil communal de Ratoma, a tenu, ce jeudi 29 avril 2021, à Conakry, la session budgétaire exercice 2021 de ladite municipalité.

Sur les 45 conseillers 36 étaient présents, dont 4 excusés et 5 absents.
A l’entame de ses propos, M. Issa Soumah, a fait savoir que cet évènement est essentiellement basé sur l’adoption de 13 importants documents qui sont les comptes administratifs de l’exercice écoulé, le budget prévisionnel de l’exercice en cours, le projet de création d’un service communal d’environnement et d’assainissement.

Selon lui, il est important de le signifier parce que, dans le souci de développement des communes de Conakry, le gouvernement guinéen a créé une structure à l’image de l’Agence Nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC), l’Agence de Financement des Communes de Conakry (AFICON), avec l’apport du Fond de Développement des Communes de Conakry (FODECON).

« Le programme annuel d’investissement a été retenu et financé à coût de 60%. En fonction de ce financement obtenu, nous avons planifié 8 projets sur les 14 initialement inscrits dans le Programme Annuel d’Investissement (PAI) », souligne-t-il.

De son côté, le chef service financier de la commune de Ratoma, El hadj Alpha Amadou Barry, a noté que le budget annuel de la commune de Ratoma pour l’exercice 2021 s’équilibre en recettes et en dépenses à 138.256.159.235 milliards GNF. Il est reparti de la manière suivante : dépenses de fonctionnement 4.400.000.000 milliards de GNF et les dépenses d’investissement 133.856.159.235 milliards de GNF.

A son tour, le Directeur des Micros Réalisations (DMR) de la commune de Ratoma M. Frigui Camara, a mentionné que l’idée de création d’un service communal d’assainissement est venue d’une longue réflexion entre les partenaires ENABEL et le conseil communal précisément la commission d’assainissement.

Pour M. Frigui, dans le cadre de l’élaboration du plan communal de l’assainissement, ils ont réfléchi pour mettre en place un service communal d’assainissement qui va s’occuper de toutes les étapes de l’assainissement et de tous les éléments essentiels qui vont rentrer dans l’assainissement.

« Dans le projet assainissement, il y aura la construction des zones de tri et de transfert des déchets solides, la construction des bouts de vidange à Sonfonia. Et aussi, la construction des sites de compostage à Sonfonia.

Quand vous parlez du Programme Annuel d’Investissement (PAI), nous avons 5 programmes. Sur ces 5 programmes, il y avait 17 projets retenus par le conseil lors de l’avant dernière session. Et avec la présence du budget qu’on peut maintenant dire acquis, on a reconsidéré certains projets, nous sommes venus à 11 projets retenus dont 8 seront financés par l’AFICON, et 3 autres par nos deux partenaires la Banque Islamique de Développement BID et ENABEL », explique-t-il.

Notons que la rencontre a connu la présence du Chef Service Régional d’Appui aux collectivités et de la Coordination des Interventions des Coopératives et ONT (SERACCO) M. Etienne Sandouno représentant le gouvernorat de la ville de Conakry, le Directeur des Opérations de l’Agence de Financement des Communes au ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD), celles des représentants de la société civile, et un représentant du secrétaire général de la ligue islamique.

FAAPA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf + vingt =

Résoudre : *
7 × 27 =