Fer, lithium, argent, graphite, rutile : cinq informations qui ont marqué l’actualité minière africaine de la semaine

1036

Au menu du point hebdomadaire de l’actualité minière africaine, on retrouve la signature de plusieurs conventions minières en Tanzanie. À cela s’ajoutent une nouvelle étude optimisée pour le projet de lithium Arcadia et la hausse des ressources minérales de la mine marocaine d’argent Zgounder.

Nigeria : Kogi Iron publie une étude exploratoire pour le projet de minerai de fer Agbaja

Selon l’évaluation, le projet a la capacité de produire 1,7 million de tonnes de minerai titrant 46,7% de fer chaque année, pendant 25 ans au moins. Avec ce minerai, l’aciérie qui sera associée au projet devrait livrer annuellement 500 000 tonnes de billettes d’acier. L’investissement nécessaire pour commencer la production est estimé à 507 millions $, somme récupérable en six ans environ.

Quatre compagnies minières signent des contrats avec la Tanzanie

Le gouvernement tanzanien a signé trois conventions minières avec les australiens Strandline Resources, OreCorp et Black Rock Mining. Il détiendra 16% dans chacune des trois coentreprises mises en place dans le pays par ces sociétés pour gérer leurs projets, conformément à la nouvelle réglementation. C’est aussi au nom de cette réglementation que Petra Diamonds a revu à la hausse la participation de l’État dans sa mine de diamants Williamson.

Maroc : la mine d’argent Zgounder héberge 96,1 millions d’onces de ressources mesurées et indiquées

C’est l’information révélée le 14 décembre par Aya Gold & Silver dans sa nouvelle estimation de ressources minérales. Il s’agit d’une hausse de 116% par rapport à l’estimation publiée en mars dernier. Notons que la compagnie veut produire 1,55 million d’onces d’argent à Zgounder (photo) en 2021.

En 25 ans, le projet de graphite-rutile Kasiya peut rapporter plus de 1,3 milliard $ au Malawi

Selon une étude exploratoire publiée le 16 décembre par Sovereign Metals, son projet Kasiya peut produire annuellement 122 000 tonnes de rutile et 80 000 tonnes de graphite, sur 25 ans. Cela devrait rapporter plus de 6 milliards $ à la compagnie, dont une partie non négligeable sera reversée à l’État du Malawi sous la forme de redevances minières et d’impôts.

Zimbabwe : exploiter le lithium d’Arcadia en une seule étape demeure le premier choix de Prospect Resources

Pour développer le projet de lithium Arcadia en une seule étape avec un débit annuel de 2,4 millions de tonnes de minerai pour l’usine de traitement, Prospect devra mobiliser 192 millions $, soit 20 millions $ de moins que le scénario en deux étapes. C’est ce que la compagnie indique dans une étude de faisabilité optimisée publiée le 14 décembre.

(Agence Ecofin)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-neuf + dix-sept =

Résoudre : *
30 × 22 =