Guinée : vers une étude de faisabilité bancable pour le projet de fer Nimba d’ici 2023

63980

Le minerai de fer est l’une des richesses du sous-sol guinéen que certaines compagnies minières ambitionnent d’exploiter. Mais pour le moment, aucune n’a réussi à faire entrer en production un quelconque actif. Au nombre de ces sociétés, on compte Nimba Development Company, active sur le projet Nimba.

En Guinée, l’étude de faisabilité bancable du projet de fer Nimba développé par la compagnie minière Nimba Development Company (NDC) devrait être achevée en 2023. C’est l’un des principaux renseignements qu’on peut tirer de la mise à jour publiée par la société la semaine dernière.

Dans le détail, la NDC qui a confié la responsabilité de réaliser cette étude à son partenaire technique DRA Senet, estime qu’elle devrait être achevée dans 6 à 7 mois à compter de son introduction à la bourse de Londres prévue pour le quatrième trimestre 2022. Notons que la société étudie également des options d’utilisation de liaisons ferroviaires entre la Guinée et son voisin du sud, le Liberia, dans le but de transporter sa future production vers un nouveau port dans la ville de Buchanan.

« Nous pensons que le développement de la mine de Nimba catalysera la création d’une troisième province de minerai de fer en Afrique de l’Ouest, aux côtés de l’Australie occidentale et du Brésil, qui renforcera la prospérité en Guinée et au Liberia », commente Steven Din, DG de NDC. Il précise que la compagnie a partagé avec le gouvernement guinéen ses plans pour faire progresser ses opérations en collaboration avec ses divers partenaires techniques.

Faut-il le souligner, le projet Nimba qui a le potentiel de devenir une exploitation de 10 millions de tonnes de fer par an, est distinct du projet de minerai de fer du même nom (mont Nimba) développé par la compagnie minière High Power Exploration (HPX). Les deux compagnies ont cependant la même stratégie qui consiste à se tourner vers le Liberia pour l’exportation de leur future production, HPX ayant en effet récemment annoncé un accord-cadre en ce sens entre ses filiales guinéennes et l’Etat du Liberia. 

(Agence Ecofin)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

11 − trois =

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =