En Zambie : les compagnies minières veulent collaborer avec le nouveau président pour augmenter la production de cuivre

56

L’élection d’un nouveau président en Zambie suscite beaucoup d’espoir au sein de la population, quant à la relance de l’économie nationale. Pour les investisseurs miniers qui ont entretenu des relations difficiles avec l’ancien régime, c’est aussi l’occasion d’un nouveau départ.

En Zambie, les compagnies minières First Quantum Minerals ltd et EMR Capital sont prêtes à débloquer 2 milliards $ d’investissements au cours des prochains mois, afin d’augmenter leur production de cuivre. C’est du moins ce qu’il faut retenir des propos de Godwin Beene (photo), président de la Chambre des mines, qui conditionne néanmoins le décaissement des fonds à une renégociation du régime fiscal avec le nouveau président Hakainde Hichilema.

Comme l’Agence Ecofin l’expliquait en début de semaine, l’augmentation de la production zambienne de cuivre passera par de meilleures relations entre les autorités et les compagnies minières. Ces dernières bloquent en effet depuis quelques années des projets d’agrandissement des mines de cuivre en raison d’un régime fiscal jugé « non compétitif ».

Selon le président de la Chambre des Mines interrogé par Bloomberg, l’industrie minière souhaite à l’avenir déduire les redevances minières de l’impôt sur le bénéfice. Les investisseurs veulent également l’instauration d’impôts variables en fonction des revenus générés. Les prochaines semaines donneront plus d’indications sur les plans du nouveau président, d’autant plus qu’il doit prononcer son discours d’investiture le 24 août.

« Le président élu a donné le ton pour rétablir la confiance et stimuler la croissance […]. L’industrie est très positive sur le fait qu’avec cette approche d’objectif commun pour aller de l’avant, il y aura plus de partenariat avec le gouvernement que nous n’en avons jamais vu auparavant », se réjouit déjà Godwin Beene.

Pour rappel, la Zambie a enregistré l’année dernière une hausse « historique » de la production de cuivre, avec 882 061 tonnes livrées par les mines du pays. Le pays reste néanmoins derrière la RDC et l’écart entre les deux premiers producteurs du continent pourrait se creuser davantage si le gouvernement zambien ne trouve pas assez vite un moyen d’accroitre sa production.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × deux =

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =