La Session ordinaire du Conseil des ministres s’est tenue ce jeudi 10 novembre 2022 de 10H à 12H, sous la haute Autorité de Son Excellence Monsieur le Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

Les points suivants étaient inscrits à l’ordre du jour :

  1. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA TRANSITION
  2. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTÉRIEL DU MARDI 08 NOVEMBRE 2022

III. DÉCISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES

  1. DIVERS
  2. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA TRANSITION

Son Excellence Monsieur le Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a l’entame de son message, a attiré l’attention du Gouvernement sur la très prochaine clôture de l’année d’exercice budgétaire pleine. Le Président de la Transition a constaté que malgré les avancées significatives dans la gestion des deniers publics, de vieilles habitudes persistent et s’enracinent à plusieurs endroits.

Le Chef de l’Etat a réitéré son plein engagement dans la défense des intérêts de la patrie et la préservation entière de la chose publique contre toutes formes de dilapidation.

Par ailleurs, deux (2) points ont orienté la communication présidentielle :

  1. L’Audit de tous les contrats de l’exercice budgétaire 2022 par l’Inspection Générale d’Etat (IGE) et par l’Inspection Générale des Finances (IGF) ; et
  2. Le passage à la RTG de tous les ministres du Gouvernement, de tous les directeurs généraux des Etablissements Publics Administratifs (EPA), des sociétés publiques et des régies financières.

1) Sur le point relatif à l’audit des contrats de l’exercice budgétaire 2022 par l’Inspection Générale d’Etat et par l’Inspection Générale des Finances :
Le Président de la Transition à titre d’information, a présenté la situation budgétaire de cette année. Pour les recettes : 26 mille milliards : les dépenses : 30 mille milliards ; le déficit : à peu près 4 mille milliards compensé par les financements extérieurs.
Pour s’assurer que ce budget de l’exercice 2022 a été bien géré, le Chef de l’Etat a demandé, dans un premier temps, au ministre du Budget de lui fournir un document synthèse de l’engagement de crédit concernant tous les contrats passés au titre de l’exercice budgétaire de 2022 de tous les départements ministériels, des Etablissements Publics Administratifs (EPA) et des sociétés publiques.
Au ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, instruction lui a été donnée de fournir la liste de toutes les lettres de paiements adressées à la Banque Centrale (BCRG) concernant les contrats signés et payés en 2022.
Enfin, au Gouverneur de la BCRG, de faire un document synthèse concernant chaque paiement effectué par la Banque concernant les contrats passés au titre de l’exercice budgétaire de 2022.

La gestion de la chose publique impliquant recevabilité, le Président de la Transition a instruit le Premier ministre de prendre les bonnes dispositions pour engager l’audit de tous les contrats au titre de l’exercice budgétaire 2022 des différents départements ministériels, y compris la Primature, de tous les EPA et de toutes les sociétés publiques par l’Inspection Générale d’Etat (IGE) et par l’Inspection Générale des Finances (IGF) et ce, dans un bref délai.
Aussi, le Chef de l’Etat a instruit le ministre secrétaire-général de la Présidence de prendre toutes les dispositions pour transmettre directement les conclusions des premiers audits de l’Inspection Générale d’Etat et de l’Inspection Générale des Finances déjà disponibles concernant l’exercice budgétaire 2022 à l’Agent Judiciaire de l’Etat (AJE) pour en tirer toutes les conséquences de droit.

2) Quant au deuxième point concernant le passage de tous les ministres du Gouvernement et de tous les directeurs généraux des EPA, des sociétés publiques et des régies financières à la RTG pour expliquer aux Guinéens l’utilisation du Budget exercice 2022 ;
Le Président de la Transition a instruit le Premier ministre de lui présenter, au plus tard lundi, 14 novembre 2022, le programme de passage de tous les ministres, de tous les directeurs généraux des EPA et de tous les directeurs généraux de toutes les sociétés publiques et des régies financières à la RTG pour expliquer au peuple de Guinée comment la chose publique a été gérée par chacun dans l’exercice de ses responsabilités concernant le budget 2021-2022.
Pour donner du sens à cet exercice, il a ordonné au ministre de l’Information et de la Communication de créer un contenu télé adapté à cette épreuve.

  1. COMPTE RENDU DU CONSEIL INTERMINISTÉRIEL

Le Premier ministre, chef du Gouvernement, le docteur Bernard GOUMOU, à l’entame de son message, a signifié au nom du Conseil, sa compassion à la suite de la tragédie survenue à Souguéta sur la nationale N°1 Kindia-Mamou.
Le Premier ministre a informé le Conseil que la particularité de cet accident est qu’il y avait parmi ces victimes de nombreux étudiants enthousiastes de retrouver le chemin de l’université. A cet effet, le chef du Gouvernement a, pour le respect de la mémoire de ces jeunes arrachés brutalement à notre affection ainsi qu’à toutes les victimes de nos routes, fait observer une minute de silence.
Le Chef du gouvernement a rappelé qu’au nom du pragmatisme social du Président de la Transition, le meilleur hommage qu’on puisse rendre à toutes les victimes d’accident de la circulation est de rendre nos routes sûres par des politiques publiques viables.

Aussi, le Premier ministre a rappelé que depuis le drame de Kolabougnyi, qui avait ému tout le pays en juin dernier, deux tragédies au bilan lourd sont venues rappeler les engagements du Conseil des ministres tenu le 16 juin 2022 à Kindia sur la sécurité routière dont dix mesures fortes avaient été prises à cet effet.
Ainsi, le Chef du Gouvernement a invité les ministres en charge de la Sécurité, des Transports, de la Santé, de la Justice, de l’Administration du Territoire et du Commerce à intégrer ces recommandations du Conseil des ministres du 16 juin 2022 dans leurs actions prioritaires à réaliser avant le 31 décembre 2022.
Dans la même lancée, le Premier ministre a instruit les ministres de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD) et celui de l’Enseignement Supérieur, de lui faire le point de la situation pour la suite de l’évènement.

Conformément à son agenda politique, le Premier ministre a indiqué qu’il sera reçu avec sa délégation ce jeudi 10 novembre 2022 par le Quatuor dans le cadre des activités préparatoires du dialogue inclusif.
Il a précisé que les lignes bougent, car c’est les lieux de constater que les Guinéens ont soif de se parler et dans cette phase importante du processus de renforcement de la cohésion sociale dans notre pays.

A l’occasion, le Premier ministre a, au nom du Gouvernement, salué les efforts des uns et des autres consentis à cet étape charnière de la Transition.
En outre, le Chef du Gouvernement a rappelé au Conseil qu’il reste 24 mois pour dérouler les 10 points du chronogramme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 × 22 =