ONU: « La sécurité sanitaire des aliments est l’affaire de tous »

104
A l’occasion de la troisième Journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments (7 juin), les Nations Unies appellent à des actions collectives en la matière.

« La sécurité sanitaire des aliments est l’affaire de tous », ont déclaré les chefs de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans leurs messages respectifs à l’occasion de cette journée.

Alors que l’humanité est confrontée à des défis mondiaux en matière de sécurité alimentaire et de faim, le Directeur général de la FAO, Qu Dongyu, a rappelé que la sécurité sanitaire des aliments est une exigence fondamentale pour la nourriture requérant un processus complexe de la ferme à la table.

« Nous devons travailler ensemble pour transformer les systèmes agroalimentaires pour une meilleure production, une meilleure nutrition, un meilleur environnement et une vie meilleure », a-t-il dans un message vidéo pour la journée.

Selon M. Qu, la sécurité sanitaire des aliments est essentielle pour parvenir à des systèmes agroalimentaires plus efficaces, inclusifs, résilients et durables qui fournissent des aliments sains pour tous et partout. « Des aliments sûrs aident à avoir une vie sûre et un avenir sain », a-t-il dit.

La FAO travaille en étroite collaboration avec ses membres et divers partenaires pour développer des solutions innovantes, holistiques et réalisables pour la « chaîne alimentaire » afin d’assurer la sécurité sanitaire des aliments sur le terrain.

Plus de 600 millions de personnes malades et 420.000 décès chaque année

Chaque année, plus de 600 millions de personnes tombent malades et 420.000 meurent après avoir mangé des aliments contaminés. Les enfants sont les plus vulnérables.

« Personne ne devrait mourir en mangeant. Ce sont des décès évitables », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans son message pour la journée.

En cette journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments, l’OMS et la FAO réclament « des aliments sains maintenant pour un avenir sain ».

« En ces temps difficiles, nous avons la responsabilité collective d’assurer une alimentation saine et nutritive », a ajouté le Dr Tedros.

L’OMS et la FAO soutiennent les gouvernements dans leurs efforts pour garantir une alimentation saine et nutritive pour tous.

« En même temps l’agriculture et les producteurs alimentaires doivent adopter des bonnes pratiques et les entreprises doivent s’assurer que la nourriture est sûre », a dit le Dr Tedros. « Lorsque la sécurité sanitaire des aliments est améliorée, nous réduisons la faim, la malnutrition et la mortalité infantile ».

En conséquence, les enfants manquent moins de jours à l’école, les adultes augmentent leur productivité et la tension sur les systèmes de santé est réduite.

Pour les chefs de la FAO et de l’OMS, la responsabilité de garantir des aliments sûrs, sains et nutritifs est une responsabilité collective des gouvernements, des producteurs, des magasins, des transporteurs, des restaurants et des préparateurs d’aliments.

« Nous avons tous un rôle à jouer (…) En temps de crise c’est plus important que jamais », a souligné le Dr Tedros.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × trois =

Résoudre : *
58 ⁄ 29 =