Les victimes nicaraguayennes d’un pesticide interdit aux Etats-Unis viennent de demander à la justice française l’exécution d’un jugement de 2006. Les trois multinationales condamnées pourraient être rattrapées par cette procédure.

Et si les hommes de loi faisaient feu du même bois que les multinationales ? C’est un peu ce qui se passe avec l’assignation déposée le 5 novembre par 1.234 victimes nicaraguayennes des pesticides devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris en vue de faire exécuter un jugement de 2006 resté inappliqué. Ces travailleurs agricoles avaient obtenu la condamnation de trois multinationales, les américains Dow Chemical, Occidental Petroleum Corporation ainsi que l’anglo-néerlandais Shell Oil…

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments