Ce projet intitulé  »initiative stratégique d’engagement communautaire » a pour objectif d’informer les partenaires nationaux engagés dans la lutte contre la tuberculose. Il cherche également à renforcer l’engagement et le leadership des communautés les plus touchées par les maladies, telles que le VIH, la tuberculose et le paludisme.

Elle est organisée par l’Alliance Guinéenne des Organisations de la société civile contre la tuberculose ( AGUISOC-TB) à travers l’appui financier du DRAFTB, dans le cadre de son processus de développement organisationnel.

Selon le coordonnateur national de l’Alliance, Sékouna Kalivogui, cette réunion a pour but de renforcer les capacités des OSC à mobiliser et à responsabiliser leurs représentants et décideurs.

« Nous sommes réunis ici dans le cadre du renforcement de capacités à long terme du réseau des associations de lutte contre la tuberculose et l’association des anciens malades de la tuberculose. L’objectif c’est de rendre la communauté plus forte en matière de lutte contre la tuberculose et de permettre aux organisations, les communautés affectées par la tuberculose d’avoir un leadership et un engagement fort pour mettre fin à la tuberculose d’ici 2035″, a-t-il mentionné, avant d’ajouter.

« L’autre objectif, c’est pour que les communautés puissent participer et faire entendre leur voix dans les réunions stratégiques, et qu’elles puissent aussi avoir une expertise en matière de plaidoyer pour la prise en compte de leur priorité dans les documents stratégiques de lutte contre la tuberculose ».

L’Association Femmes Unies pour la lutte Anti-Tuberculose (FULAT) fait partie des bénéficiaires de ce projet. Sa présidente Safiatou Soumah invite les partenaires à multiplier ces genres d’appuis dans le cadre de la lutte contre la tuberculose en Guinée.

« Notre organisation est une association des femmes guéries et affectées par la tuberculose. Nous sommes honorées d’avoir bénéficié de ce projet. J’espère que ce projet sera bénéfique pour l’ensemble des communautés dans le cadre de la lutte contre la tuberculose d’ici 2035 . Je remercie donc ces partenaires nationaux DRAFTB à travers AGUISOC TB de continuer à nous appuyer dans la lutte contre la tuberculose en Guinée ».

Selon le représentant de l’OMS à cette cérémonie, la Guinée a fait du chemin vers l’atteinte de l’objectif dans le cadre du traitement des malades. Tamba Millimono pense que ce résultat est déjà un acquis pour le pays.

« Il y a l’identification des malades et leur prise en charge. Le programme travaille avec l’ensemble des partenaires de suivi et conseil orientatifs de l’OMS. Je peux dire que le pays a atteint l’objectif de 90 % des malades qui devaient être mis sur traitement et le traitement devait réussir. Je crois que cela est un acquis ».

Sylla Youn, pour guineeminesnature.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 14 =