Environnement : Echange d’expertise entre la Chine et la Guinée pour la lutte contre les impacts environnementaux

500270

Comment lutter contre les impacts environnementaux, était l’objet d’un atelier de formation des acteurs de la société civile et des cadres de l’administration minière et environnementale guinéennes sur l’investissement Chinois, les droits humains et les réglementations chinoises.  C’était ce mercredi 12 Juin 2019, dans un réceptif hôtelier de Conakry, initié par l’Association Mines Sans Pauvreté (AMSP),  en collaboration avec la société China Accountibility Projets, avec un appui technique de l’OSIWA.

La rencontre a été présidée par le Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts, Saïdou Barry Sidibé, et a regroupé une trentaine de participants. Les principales thématiques au cours de la session étaient essentiellement axées sur la politique de lutte contre la destruction et la pollution de l’environnement, le rôle de la société civile et les médias en Chine sur les lois et réglementations chinoises applicables à l’environnement et aux droits humains en Guinée.

Dans une allocution, le Directeur Exécutif  de l’Association Mines Sans Pauvreté, Mamady Koïvogui, a indiqué que le thème de cet atelier est d’actualité. C’est pourquoi les recommandations qui seront issues de cette rencontre selon lui vont apporter à l’administration publique une large contribution.

« … les activités minières et environnementales sont transversales. C’est pourquoi, il faut impliquer toutes les parties prenantes, y compris les ONG. Lorsqu’un atelier de ce genre est organisé, il produira un rapport pouvant contribuer à prévenir des impacts négatifs des activités minières dont l’administration publique pourra s’en féliciter. Nous avons invité donc les sociétés chinoises à cet atelier, puisque c’est elles qui ont beaucoup plus investi en Guinée », souligne Mamady Koïvogui.

 

Avant de féliciter les organisateurs, le Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement, s’est d’abord réjoui de la qualité des thèmes du jour. Il estime que ces thèmes feront sans doute l’objet d’une recommandation pour servir de guide pour le ministère afin d’accélérer certains projets en cours.

« Cela voudrait dire que les plans de gestion environnementale issus des études d’impacts, soient effectivement appliqués. Et que chaque participant soit au même niveau d’information. Les recommandations qui sortiront de cet atelier, pourront nous inspirer à enrichir le code de l’environnement qui est en révision. Cela nous amène à dire au nom du ministre d’Etat, ministre de l’environnement, des eaux et forêts, que le thème de cet atelier est vraiment d’actualité. Je félicite donc l’ONG AMSP et tous les partenaires qui ont contribué pour la tenue de cette rencontre. Je voudrais aussi inviter tous les participants, de ne pas occulter leur expertise dans les discussions qui vont dominer pendant cet atelier. La contribution de chacun et de tous, permettra au pays d’avancer en ce qui concerne la gestion des impacts environnementaux et sociaux des activités minières ».

C’est par ces mots que le Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts a déclaré ouvert l’atelier sur l’investissement des droits humains et l’organisation sociale, organisé par l’AMSP.

Sylla Youn

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here