Santé Animale : 3500 doses de vaccins contre la Peste des Petits Ruminants

158

Le coup d’envoi de la campagne de vaccination contre la PPR (Peste des Petits Ruminants) a été donné jeudi, 20 mai 2021 dans les Cinq (5) communes de la Capitale Conakry par l’inspectrice Régionale de l’Elevage de la ville de Conakry, Mme Touré Hadja Mayenaba Conté.

Ce coup d’envoi a connu la présence des directeurs communaux de l’élevage, des vétérinaires et des représentants des maires des communes de Conakry.

En lançant les opérations, le conseiller communal de Ratoma, Soumah Lansana Almamy, s’est réjoui du choix porté à sa commune pour le démarrage officiel de la vaccination contre la PPR. Il a salué et félicité l’initiative qui consiste à offrir une bonne santé aux animaux. « Si les animaux sont malades, nous sommes malades aussi, si les animaux sont en bonne santé, nous sommes en bonne santé également » a souligné le conseiller communal chargé du secteur de l’Elevage, de la Pêche et de l’Agriculture de la commune de Ratoma.

Selon Mme Touré Hadja Mayenaba Conté, cette maladie découverte en Afrique précisément en Côte d’ivoire en 1942, a un impact économique très néfaste sur les élevages, et  a inquiété le monde entier, c’est pourquoi  l’Organisation  Mondiale de la Santé Animale  a décidé l’éradication de cette maladie d’ici à 2030 et sur ce, la République de Guinée s’est inscrite dans la synergie mondiale de la lutte contre cette maladie.

Dans la Zone spéciale  de Conakry, l’engouement des éleveurs est total et sans reproche. « Nous adhérons  à cette campagne de vaccination qui va beaucoup nous aider. » a confié M. Donzo détenteur de parc animalier à Ratoma.

 Au maximum, 10.000 bêtes sont  concernées par cette campagne. Et les organisateurs se tiennent à sillonner les quartiers et vacciner les ruminants se trouvant même dans les familles. Les initiateurs  restent reconnaissants aux efforts du Chef de l’Etat et des partenaires comme la FAO qui a apporté  à la Guinée en 2019  un (1) million 500 mille doses de vaccins.

 « Aujourd’hui, cette structure a encore offert au pays 3 millions 500 mille doses contre la PPR.et elle mérite toute la gratitude des autorités du département de l’Elevage, du Gouvernorat de la ville de Conakry à travers l’Inspection Régionale de l’Elevage de Conakry. » a conclu Mme Touré Hadja Mayenaba Conté.

A noter que les opérations qui se poursuivent dans les Cinq (5) communes de Conakry vont s’étendre   sur toute l’étendue du territoire national.

Avec faapa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

17 − deux =

Résoudre : *
14 − 3 =