C’est une initiative de l’Organisation catholique pour la promotion humaine (OCPH) Veritas Guinée, en collaboration avec le club des amis du monde (CAM), l’union des gestionnaires des ordures ménagères, sous le financement de l’USAID. Seize (16) autres PME de Ratoma et de Dixinn ont également pris part à ce projet.

Intitulé ‘’Conakry Fentenyi’’, le projet a pour but de faire prendre conscience aux citoyens la responsabilité qui incombe à chacun de s’impliquer personnellement dans la propreté de sa zone de résidence.

Le Secrétaire Général de ladite organisation catholique, Père Mathieu Loua, estime que c’est une action qui vise à sensibiliser chacun à adopter un comportement par rapport à la gestion des ordures ménagères qui sont source de plusieurs maladies.


« Le projet Conakry Fentenyi a déjà favorisé l’amélioration de la qualité des services au niveau des PME qui assurent la pré-collecte des déchets dans les différents quartiers de Conakry. Il a également contribué à sensibiliser les citoyens sur la nécessité de changer de comportement par rapport à la gestion de leurs ordures ménagères qui peuvent être une source de maladie grave comme le choléra et le paludisme. Le projet a assuré la mise à disposition de 20 mille poubelles familiales au bénéfice des ménages afin de faciliter le tri à la source, et faciliter l’accès des PME au crédit en vue de renforcer leurs capacités logistiques ».


Présent, le représentant du service national d’assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement, Moussa Coulibaly, a remercié de son côté les partenaires techniques qui ne ménagent aucun effort pour accompagner le gouvernement guinéen  en faveur du développement communautaire.

« Nous félicitons les partenaires technique et financier pour cette initiative de mobilisation pour l’assainissement de la ville de Conakry. Je remercie l’USAID qui est le bailleur de fonds de ce projet qui, depuis son démarrage jusqu’aujourd’hui, n’a fait que donner des leçons aux populations et aux collectivités pour rendre la ville de Conakry propre », a-t-il souligné de passage.

Assurant la présidence de cette cérémonie, le Maire de la Commune de Ratoma, Issa Soumah, pense que ce projet n’est qu’une lueur d’espoir, qui vient l’aider à accomplir l’engagement pris devant les citoyens de rendre la commune propre.

« Notre rôle premier a été de dire aux populations de Conakry que nous allons rendre la commune de Ratoma propre. A nous seuls on ne peut pas faire ce travail. Nous avons eu des opportunités qui nous ont aidés. Pour cela nous remercions tout le monde », mentionne le maire, avant d’ajouter.

« Au nom des populations de la commune de Ratoma, je voudrais remercier l’ensemble de toutes ces organisations qui ont été mises en place pour faire ce travail dans les quartiers. C’est un motif de satisfaction pour nous. Donc nous tendons la main à tout le monde de nous aider pour rendre notre commune propre ».

Porté par un consortium d’ONG dont à la tête l’OCPH Caritas Guinée, le projet Conakry Fetenyi prendra fin le 30 novembre prochain après une prolongation d’un an sans coût additionnel. Précise enfin les organisateurs.

Younoussa Sylla, pour guineeminesnature.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 5 =