En prélude à l’organisation des jeux olympiques (J.O) prévue en 2024 à Paris, l’Ambassade de France en Guinée, à travers la Bluezone de Kaloum, a organisé ce jeudi 31 mars 2022 une cérémonie d’exposition de plusieurs œuvres historiques. Cette exposition s’inscrit dans le cadre du programme « Histoire, sport et citoyenneté » qui a pour vocation de renforcer et de développer notamment auprès des jeunes, les valeurs incarnées par les championnes et les champions qui ont fait les jeux olympiques et paralympiques de 1896 à nos jours.

Dans son discours d’ouverture, l’Ambassadeur de France en Guinée, son excellence Marc Fonbaustier, se dit très heureux de voir que la Guinée soit retenue pour cette exposition.

« Je suis heureux que cette exposition soit montrée pour la première fois en Afrique en Guinée et spécifiquement à Conakry. Je m’en réjouis beaucoup. C’est une exposition voulue par le Président de la République française, Emmanuel Macron, en prélude des jeux olympiques de Paris 2024 ».

Monsieur Marc Fonbaustier estime en outre que cette rencontre sportive est beaucoup plus qu’un exercice physique, sachant qu’elle représente d’une part un partage d’expérience et de culture d’autre part entre les différentes nations.

« C’est une exposition qui montre le lien étroit entre le sport et la politique. Mais attention, on n’est pas en train de faire la propagande. On dit simplement que les figures qui sont mises en avant, une trentaine d’athlètes pendant plus de cent ans d’histoire d’olympisme, ces athlètes ont tous incarné des valeurs qui sont proclamées qui montrent que le sport est beaucoup plus qu’un exercice physique, une performance physique. Il y a aussi une performance psychique, une force mentale, voire spirituelle. Mais aussi des valeurs de respect de soi et de l’autre, de partage international. Toutes ces valeurs là, j’espère qu’elles seront bien réunies à Paris en 2024. Le monde d’aujourd’hui a besoin de sens, l’olympisme peut nous aider à en trouver ».

Présent à la cérémonie, le ministre de la jeunesse et des sports, Lansana Bea Diallo, se dit également heureux. Pour lui, c’est une chance pour la Guinée d’accueillir cette exposition qui incarne évidemment les valeurs du sport. Et permet au pays selon lui d’affiner ses ambitions pour l’organisation de la CAN 25 en Guinée.

« Je pense que c’est une chance pour la Guinée d’accueillir évidemment cette exposition ici qui incarne évidemment les valeurs du sport. Au-delà des valeurs du sport, c’est un engagement politique parce qu’on passe des messages qui sont très forts. Je veux justement profiter de cette expo pour donner toute la dynamique dans laquelle je suis aujourd’hui pour pouvoir avoir la chance d’organiser la CAN 2025. Non pas l’organisation de l’évènement lui-même, mais de pouvoir doter notre pays des infrastructures aujourd’hui qui n’existent pas.

Aussi permettre aux jeunes de rêver d’être des sportifs de haut niveau et de pouvoir justement rêver d’olympisme. Il faut qu’on puisse leur donner des outils. Et ces outils, c’est à travers le développement d’infrastructures. Et la CAN particulièrement en 2025 va nous permettre de mettre ces outils là pour la Guinée, j’espère ».

Pour sa part, la Directrice d’Exploitations des Bluezones de Conakry, Madame Kadija Bah, qui accueille chaleureusement cet évènement, n’a pas occulté l’importance que revêt l’organisation cette exposition. Pour elle, c’est une occasion de divulguer des messages d’éducation et de surtout de sensibilisation à l’endroit des jeunes.

« C’est un honneur  pour nous. Comme vous avez entendu Monsieur l’Ambassadeur, nous sommes le premier pays africain à recevoir l’exposition. La France prépare le centième anniversaire depuis la première fois qu’ils ont reçu les jeux olympiques. Nous, c’est une occasion d’éducation et de surtout de sensibilisation pour les jeunes. Nous avons invité les élèves pour les motiver, les informer pour leur dire que c’est possible, peut être que même cette génération là qu’on a déjà des candidats qui vont participer en 2024 aux jeux olympiques en France. Donc voilà un peu notre rôle en tant que Bluezones, puisque nous faisons la promotion du sport et toutes les activités liées à la jeunesse. Et donc c’est une fierté pour nous de recevoir cette exposition ».  

Parmi une cinquantaine d’élèves présents à cette cérémonie, figure Fatoumata Sira Bah, élève en terminale au Lycée 28 septembre de Conakry. Celle-ci n’a pas caché ses sentiments en pensant que cette exposition montre déjà l’étroite collaboration et le renforcement de lien d’amitié entre la France et la République de Guinée.

« C’est une grande occasion pour moi d’assister à cette exposition. Je comprends qu’avec la France, il n’y a plus de ségrégation raciale. Et de fait même de s’intégrer aux activités des jeux olympiques  constitue une bonne chose ».  

Il faut noter que le programme « histoire, sport et citoyenneté (1896 -2024) », est  une exposition de 30 panneaux mettant en valeur 30 dessins exceptionnels et 30 valeurs citoyennes sur les 30 olympiades de 1896-2024. Outil pédagogique destiné prioritairement au monde éducatif.

Compte rendu de Younoussa Naby Sylla, pour earthguinea.org

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =