Le conseiller au sein de l’UNITAR, Monsieur Albert Compaoré, qui séjourne en Guinée, à participer à un atelier d’échanges le jeudi avec les représentants des ministères sectoriels concernés par les changements climatiques.
La rencontre a pour but l’identification des activités phares à mener durant la seconde phase du projet qui va s’étendre jusqu’en 2025 par UNCC : Learn dans le changement climatique en Afrique précisément dans la sous-région. 𝗢𝗯𝗷𝗲𝗰𝘁𝗶𝗳, 𝗿𝗲𝗻𝗳𝗼𝗿𝗰𝗲𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗮𝗽𝗮𝗰𝗶𝘁𝗲́𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗳𝘂𝘁𝘂𝗿𝘀 𝗲𝘁 𝗮𝗰𝘁𝘂𝗲𝗹𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗳𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻𝗻𝗲𝗹𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘆𝘀 𝗱𝘂 𝘀𝗮𝗵𝗲𝗹 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗹’𝗢𝘂𝗲𝘀𝘁 𝗮̀ 𝘁𝗿𝗮𝘃𝗲𝗿𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗲́𝗰𝗵𝗮𝗻𝗴𝗲𝘀 𝗱’𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗹𝗮 𝗰𝗼𝗹𝗹𝗮𝗯𝗼𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝘀𝘂𝗱-𝘀𝘂𝗱.

Organiser par le service genre et équité du MEDD, la trentaine de participants a échangé sur la possibilité de la participation de la Guinée à un programme sous-régional et d’explorer des possibilités de partenariat et mobilisation des ressources pour soutenir cette deuxième phase. L’expert onusien de nationalité burkinabè n’a pas manqué de souligner la méconnaissance de l’éducation climatique dans les pays. Pour lui, c’est un concept nouveau qui n’est pas encore maîtrisé par les acteurs guinéens.

À signaler que la Directrice adjointe des pollutions, nuisances et changements climatiques Mme Oumou DOUMBOUYA a présidé cette rencontre au nom de la ministre 𝗛𝗮𝗱𝗷𝗮 𝗦𝗮𝗳𝗶𝗮𝘁𝗼𝘂 𝗗𝗜𝗔𝗟𝗟𝗢 .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 ⁄ 5 =