Après les communes de Ratoma et Matoto, les responsables de la Guinéenne de l’électricité EDG, était ce mercredi dans la commune de Dixinn, avec les élus des quartiers et de secteurs.

La réunion avait pour objectif de « sensibiliser les élus des quartiers sur les avantages liés à l’installation des compteurs prépayés dans les ménages ». Le second point débattu était axé sur les pannes techniques devenues récurrentes dans la commune.

La rencontre a été présidée par le Maire de la dite Commune. Avant de lancer officiellement les travaux, M. Mamadou samba Diallo, a

a vivement salué la méthodologie employée par l’EDG qu’il qualifie d’ailleurs de “purement scientifique” compte tenu de son importance vis à vis de l’aide qu’elle apporte à la population à mieux gérer l’électricité dans les ménages.

<<La présence des cadres de l’EDG ici ce matin, se situe dans le cadre des ‘échanges avec les populations à la base. Vous savez, les populations revendiquent le plus souvent pour le courant, et l’EDG aussi crie de l’autre côté que les gens ne paient pas. Alors Comment trouver une solution par rapport à cela, c’est ainsi qu’ils ont trouvé une formule qui est la pose des compteurs prépayés, qui est comme un téléphone, si tu recharges, tu consommes. Donc il n’y a pas de possibilité de voler, il n’y a pas possibilité de surfacturer parce que tu paies ta consommation avant de l’engager>>.

S’exprimant sur la question, plusieurs élus de quartiers ont présenté des inquiétudes par rapport à la cherté de la vie, ce qui a un impact sur leurs capacités à s’acquitter du paiement des factures.

Apportant sa réponse, le Maire de la Commune M. Mamadou Samba Diallo a s’est exprimé en ces termes :

<<La population doit comprendre qu’on n’est pas contre eux on travaille pour eux . Et parmi cette population il y a des gens qui se cachent derrière les bon payeurs . Qu’est-ce qu’il faut faire maintenant pour que les bons payeurs ne soient pas utiles, il faut passer par cette méthode, pour l’expérimenter>>.

Dans son intervention, le Chef du Département Communication de l’EDG, M. Naby CAMARA,

 a égrené quelques avantages liées à la pose de ces compteurs prépayés. <<Cette sensibilisation est normale parce que nous sommes à une phase qui est la phase de pose des compteurs prépayés sur toute l’étendue du territoire, sur instruction du gouvernement. Donc il y a nécessité d’apporter la bonne information aux chefs de quartiers, aux chefs de secteurs, pour que la population sache que le compteur prépayé est vraiment salutaire pour tout un chacun. Il est important que les familles modestes, les familles à faibles revenus, puissent intégrer les compteurs prépayés dans leurs habitudes de consommation, cela leur leur permettra de faire face à d’autres dépenses de la maison>>, a fait savoir le chef du département  Communication de l’EDG, avant de mentionner qu’aucune augmentation n’est possible pour l’heure.

<<Ce qu’il faut toujours rappeler à la population, le secteur de l’électricité guinéen produit à 2000 francs guinéens, et l’EDG vend en moyenne à 600 francs. Donc le reste c’est l’Etat qui le supporte. Donc en matière du coût de l’électricité par kilowatt c’est l’Etat qui le fixe. Aujourd’hui on n’est pas dans une logique d’augmentation, le prix du kilowatt au niveau du prépayé est fixe. Il n’est pas comme le post payé où c’est à 3 tranches. Il est en moyenne à 453 francs le kilowatt pour le compteur prépayé. C’est vraiment à la portée de tout guinéen>>.

En ce qui concerne les pannes techniques, les élus des quartiers ont dénoncé certains problèmes auxquels ils sont confrontés. Pour ce faire, ils ont formulé des requêtes à l’endroit de la Direction Générale afin de prendre en compte leurs situations quant à la desserte en courant électrique dans les quartiers de Dixinn.

Sylla Youn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 × 8 =