Le mercredi 10 mars 2023, le Premier ministre Dr Bernard Goumou a présidé  la première journée du premier Forum national de l’Eau et de l’Assainissement.

L’objectif de ce forum est d’établir et valider de manière participative une feuille de route du secteur de l’eau et l’assainissement alignée sur les priorités nationales, les défis sectoriels actuels et émergents.

Comme l’a dit le ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures, Aly Seydouba Soumah ‘’la Guinée est connue comme le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest, en raison de l’abondance de ses ressources en eau. De même l’assainissement n’est pas bien développé. Le seul réseau d’égouts se trouve dans la capitale, Conakry. Et s’il existe quelques stations de traitement des eaux usées et des stations de pompages, elles ne sont pas pleinement opérationnelles. Les déchets solides non correctement gérés, les faibles taux d’assainissement améliorés et la faiblesse des services d’assainissement sur le site aggravent ces problèmes’’.

Mais force est de reconnaître que le pays  n’a jusque-là pas su   tirer pleinement profit de ce don de la nature.

La  valorisation des ressources, la faible protection pour satisfaire les besoins socio- économiques et environnementaux, et surtout le sous-investissement dans les infrastructures dans ce domaine pourtant vital sont aujourd’hui autant de facteurs qui pèsent  sur la capacité opérationnelle  des fournisseurs dans ce secteur.

Voilà des facteurs qui poussent aujourd’hui les pouvoirs publics à tout mettre en œuvre pour satisfaire les populations. A ce forum de Guinée, le ministre du budget, Dr. Lanciné Condé, n’a pas manqué de le souligner. Pour apporter une réponse à ces multiples effets, les pouvoirs publics doivent développer des politiques et des stratégies appropriées et mobiliser les ressources nécessaires pour permettre la mise en œuvre des projets permettant de couvrir les besoins des populations en eau et réussir l’assainissement en milieu rural et urbain.

Heureusement, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Bernard Goumou,  a réitéré l’engagement du Gouvernement à répondre aux besoins de la population en matière de desserte en eau et électricité.  Ceci pour éviter que la faiblesse des investissements publics dans ce secteur n’amène les populations à recourir à des forages privés de manière incontrôlée. Sous les directives du Président de la Transition, le Gouvernement est donc engagé à répondre aux besoins primaires de la population guinéenne en matière d’alimentation, d’eau, d’électricité, d’éducation de santé et d’infrastructures. Le Premier ministre en est conscient et promet d’y faire face.

Avec CCG

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 × 29 =