DISCOURS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION (CNT)
À L’OUVERTURE DE LA PLÉNIÈRE CONSACRÉE À l’EXAMEN ET À L’ADOPTION DES ACCORDS DE FINANCEMENT DU PROJET D’AMÉLIORATION DE L’ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ EN RÉPUBLIQUE DE GUINÉE (PAAEG) ET LE PROGRAMME INTÉGRÉ DE DÉVELOPPEMENT ET D’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LE BASSIN DU NIGER (PIDACC)

Honorables Conseillers Nationaux ;

Monsieur le Ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures ;

Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances ;

Mesdames et messieurs les membres du Gouvernement ;

Monsieur le Représentant de la Banque Africaine de Développement (BAD) ;

Mesdames et messieurs les cadres des différents départements ministériels ;

Distingués invités, en vos rangs, titres, grades et qualités respectifs ;

Nous allons examiner en vue de leur adoption en cette plénière du lundi 16 Janvier 2023, les accords de financement du Projet d’Amélioration de l’Accès à l’Electricité en République de Guinée (PAAEG) et le Programme Intégré de Développement et d’Adaptation au Changement Climatique dans le Bassin du Niger (PIDACC). Cette plénière est la première de l’année 2023.

Nous l’entamons après un court repos à la suite du marathon de la dernière quinzaine de décembre 2022, ayant permis de recevoir :
• Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, nous ayant présenté son Discours de Politique Générale ; et
• L’ensemble du Gouvernement pendant l’examen et l’adoption du Programme de Référence Intérimaire PRI 2022-2025 et le Projet de Loi de Finances Initial PLFI 2023.
Honorables Conseillers Nationaux ;

Mesdames et messieurs ;

Le PAAEG vient à point nommé participer avec les projets d’interconnexion Guinée-Mali, Guinée-Côte d’Ivoire et FOMI à l’atténuation des effets du désert électrique dans les régions de la haute guinée et de la guinée forestière.

Ce désert pourrait davantage disparaître avec le volet PAAEG de la promotion de l’investissement du privé et des partenariats public-privé dans les énergies vertes.
Le développement d’une industrie endogène adaptée de production et de maintenance de panneaux solaires, d’éoliennes, de petites turbines hydroélectriques, de câbles et poteaux électriques et d’équipements électriques utilitaires permettrait d’atteindre la couverture électrique universelle. Il participerait aussi à résorber le chômage endémique des jeunes et leur émigration clandestine et créerait les moyens de l’atteinte de la Vision 2040 d’une Guinée émergente et prospère à l’horizon de deux (2) décennies.
Le PIDACC quant à lui participe à la résolution de la problématique de l’érosion et l’ensablement du bassin du fleuve Niger.

Les anciens parmi nous se remémorent la navigation Kankan-Bamako sur le Milo. La réhabilitation de celle-ci ouvrirait de belles perspectives d’intégration des économies de notre pays avec le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso et le Niger.
Ces trois derniers pays enclavés auraient ainsi un raccourci vers l’océan Atlantique à travers la façade maritime guinéenne.

La réhabilitation et la relance de cette navigation Kankan-Bamako, développerait aussi le commerce et le tourisme sur cette zone surtout si elle se consolidait à travers un transport multimodal à la suite de la réhabilitation du chemin de fer Niger avec un prolongement Kankan-Bamako couplé à une autoroute Conakry-Bamako.
Honorables Conseillers Nationaux ;

Mesdames et messieurs les membres du Gouvernement ;

Mesdames et messieurs ;

Ces projet, programme et leurs effets induits viennent nous conforter dans la dynamique de refondation et de rectification institutionnelle engagées depuis le 05 septembre 2021 sous le leadership du Comité National du Rassemblement pour le Développement CNRD.
Ils s’inscrivent dans la Vision du Président du CNRD, le Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées.

C’est le lieu de féliciter et remercier chaleureusement notre partenaire, la Banque Africaine de Développement BAD, en raison de la diligence et la disponibilité de ses responsables à leur représentation ici à Conakry et à leur siège à Abidjan.

Nous ne manquerons pas non plus de féliciter les Ministres de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures, de l’Economie et des Finances et l’ensemble des cadres de leurs départements, des efforts et l’abnégation dans la poursuite de ces projet et programme si importants dans la satisfaction d’un des besoins essentiels de nos populations, l’énergie et dans la préservation de notre environnement et écosystèmes au niveau du bassin du fleuve Niger.

Vive la République de Guinée

Je vous remercie !

DANSA KOUROUMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 − 12 =