De nos jours, l’agriculture est considérée comme l’un des secteurs pourvoyeurs d’emploi, surtout en milieu rural. Par conséquent, sa mauvaise pratique constitue aujourd’hui une réelle menace pour l’environnement.

Selon les dires des spécialistes, les pratiques agricoles sont l’une des sources d’émission des gaz à effet de serre, grâce à l’utilisation des engrais chimiques. Pour ce spécialiste des questions de l’environnement, si l’utilisation des engrais n’est pas respectée, ça risque d’appauvrir le sol.

<<Comme vous le savez, le sol constitue un puits de carbone. Les végétations qui se trouvent là-dessus et les pratiques agricoles ne sont pas appropriées pour permettre au sol de maintenir le carbone, et permettre aussi aux herbes de séquestrer le carbone émis dans la nature. Donc les pratiques ne sont non seulement pas appropriées mais aussi en Guinée nous constatons l’émergence des herbicides, des engrais minéraux, qui ne font qu’à appauvrir notre sol >>, explique Sidiki Camara, Coordinateur de la stratégie nationale sur les changements climatiques.

Il ajoute que pour éviter les émissions des gaz à effet de serre à partir des pratiques agricoles, il serait préférable de renoncer à l’utilisation des engrais chimiques dans les champs.

<<La seule solution que nous recommandons à l’autorité, c’est de voir les alternatives. C’est-à-dire, d’aller vers les engrais organiques. Vous savez, la Guinée est naturellement riche, on n’a pas besoin d’autres éléments qui peuvent non seulement appauvrir le sol, mais qui contribuent aussi à l’émission des gaz à effet de serre, qui est la source principale du changement climatique qui affecte tout le monde>>.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =