Le projet aurifère de Baomahun est appelé à devenir la première mine d’or commerciale à grande échelle de la Sierra Leone. Tous les permis miniers et les licences environnementales ayant été accordés, le projet est actuellement en phase de construction et la première coulée d’or est prévue pour 2025.

La société privée d’exploration et de développement aurifère FG Gold Limited a annoncé le 8 février la signature d’un contrat d’achat d’électricité de 20 ans avec CrossBoundary Energy Limited (CBE) pour le développement d’une centrale électrique hybride afin d’alimenter le projet aurifère de Baomahun

En tant que producteur d’électricité indépendant, CBE développera la centrale sur la base d’une construction et d’un transfert. Elle sera composée d’une centrale thermique de 21 MW, d’une installation solaire de 23,8 MW et d’un système de stockage d’énergie par batterie de 13,8 MWh.

« La signature du contrat d’achat d’électricité avec CrossBoundary Energy pour cette centrale électrique hybride est une étape importante pour le développement du projet, car elle garantit la sécurité de l’alimentation électrique de la mine. Cette centrale électrique hybride illustre notre engagement à faire en sorte que toutes les composantes du projet soient durables, conformément à notre stratégie de faible émission de carbone et à notre souci de gestion de l’environnement », a déclaré Oliver Andrews, président exécutif de FG Gold.

L’installation solaire qui sera la plus grande ferme solaire de Sierra Leone, couvrira jusqu’à 90 % de la demande de la mine pendant la journée et permettra d’éviter l’émission d’environ 380 000 tonnes de CO2 sur 20 ans.

Avec Ecofin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
10 + 25 =