Secteur minier guinéen : ce qui a changé (ou pas) depuis le coup d’État

58

L’activité minière s’est poursuivie au même rythme qu’avant le coup d’État. Mais les bouclages financiers des futurs projets risquent d’être plus compliqués.

Le marché international de l’aluminium s’est enflammé après le coup d’État du 5 septembre à Conakry, qui a évincé le régime du président Alpha Condé. Déjà en hausse de près de 40 % depuis le début de 2021, atteignant les 2 600 dollars la tonne avant la prise du pouvoir à Conakry, le cours du métal est monté à 2 800 dollars le 8 septembre, puis jusqu’à 3 000 dollars le 13 septembre.

Les analystes s’inquiètent d’une éventuelle défaillance d’un pays qui détient plus d’un quart des réserves mondiales connues de bauxite – qui raffiné et fondu donne l’alumine puis l’aluminium – et qui en a exporté 82 millions de tonnes en 2020, ce qui en fait de deuxième producteur du globe, juste derrière l’Australie.

In jeuneafrique.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × 4 =

Résoudre : *
12 × 17 =