Djiba Diakité, directeur de cabinet du président de la transition Mamadi Doumbouya, conduit une délégation guinéenne en visite en Chine. Le 16 janvier 2023, il a été reçu par le vice-ministre chinois des affaires étrangères Deng Li avec qui ils ont échangé sur l’état des relations sino-guinéennes.

C’est la première visite d’une délégation chinoise en Guinée depuis le coup d’Etat de septembre 2021 par Mamadi Doumbouya.

Pourquoi c’est important: Homme de confiance de Mamadi Doumbouya, Djiba Diakité est aussi le coordonateur guinéen de l’accord-cadre de coopération en matière de ressources et de prêts entre la Chine et la Guinée; et responsable du comité stratégique du projet de Simandou depuis juillet 2022.

C’est lui qui a notamment piloté le processus qui a abouti à un accord de création de la joint-venture, la Compagnie du TransGuinéen (CTG), entre le consortium chinois Winning Consortium Simandou (WCS), Rio-Tinto et l’Etat guinéen, chargée de construire les infrastructures – chemin de fer, ponts et port- pour évacuer les minerais de Simandou.

Ce voyage intervient au moment où le géant chinois Baowu Steel vient de renforcer sa présence dans le projet Simandou.

En octobre dernier, Baowu signait un accord de partenariat avec WCS pour le développement des blocs 1&2. Et en fin décembre, elle signait une feuille de route « non contraignante » avec Rio-Tinto et les partenaires du CTG.

Cette signature constitue, selon un porte parole de Rio-tinto, « la prochaine étape vers l’obtention de l’accord des actionnaires, des estimations de coûts et des approbations réglementaires nécessaires pour aller de l’avant.«

L’entrée de Baowu Steel dans le projet Simandou renforce davantage la présence chinoise dans ce projet qui représente un enjeu stratégique pour Pékin qui tient à réduire sa dépendance au fer australien.

Il est à noter que Baowu Steel, le plus grand groupe sidérurgique au monde, s’est élargi en décembre dernier lorsqu’il a reçu la bénédiction de la China’s State-owned Assets Supervision and Administration Commission (SASAC) – l’autorité de régulation des grandes entreprises publiques – pour absorber son compatriote Sinosteel.

Avec projetafriquechine.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 18 =