Ce jeudi matin, la société Hongxing Mining Guinée a conféré avec les cadres du Ministère des Mines et de la Géologie, en leur tête, 𝑰𝒃𝒓𝒂𝒉𝒊𝒎𝒂 𝑲𝒂𝒍𝒊𝒍 𝑲𝑬𝑰𝑻𝑨, Directeur Général du Service National de Coordination et de Suivi des Projets Miniers. Au cœur des débats, l’évaluation du porjet avant son approbation.

La présentation de cette étude de faisabilité s’inscrit dans le cadre du renouvellement du permis d’exploitation semi-industrielle de 16 km carré de la Société HONGXING MINING GUINÉE SARL et les travaux d’exploitation menés par la Société depuis l’obtention dudit permis.

Ce travail fait état de la progression des activités réalisées et en cours par la Société sur son permis d’exploitation Semi-Industrielle de l’or et minéraux associés dans le district de Karakany sous-préfecture de Kinièran et le district de Konkoy sous-préfecture de Dialakoro, préfecture de Mandiana à environ 824 Km de la Capitale Conakry.

La société met en évidence une réserve exploitable d’Or 556 à une teneur moyenne de 3,05 g/t. Le coût d’investissement (CPEX) du projet s’élève à 9,77millions de US et un coût opératoire au (OPEX) de 6,14 millions USD. La durée de vie prévue de l’entreprise est de 10ans. La société qui compte démarré ses activités en 2025, veut faire de son chaval de bataille, l’accompagnement des communautés d’impact de son projet dans le respect du contenu local.

𝑺𝒆𝒓𝒗𝒊𝒄𝒆 𝑪𝒐𝒎𝒎𝒖𝒏𝒊𝒄𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒆𝒕 𝑹𝒆𝒍𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 𝑷𝒖𝒃𝒍𝒊𝒒𝒖𝒆𝒔

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 ⁄ 1 =