Mines: Rio Tinto va consacrer 7,5 milliards $ jusqu’en 2030, à la réduction de son empreinte carbone

39

Début octobre, l’International Council on Mining & Metals, organisation à laquelle appartient Rio Tinto, a déclaré que ses membres se donnent pour objectif d’atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

L’anglo-australien Rio Tinto veut réduire de 50 % ses émissions de carbone de niveau 1 et 2 d’ici 2030, sur la base des niveaux d’émissions de 2018 (32,6 millions de tonnes d’équivalents CO2). Selon le communiqué publié cette semaine par le géant minier, une enveloppe de 7,5 milliards $ sera consacrée dès 2022 à ce qui représente, apprend-on, le triple de son objectif précédent.

Pour réussir son pari, Rio Tinto compte dépenser davantage dans la recherche et développement pour donner à ses clients le moyen de réduire leur empreinte carbone. La compagnie va aussi recourir aux énergies renouvelables, avec notamment l’installation de 1 GW d’énergie solaire et éolienne à la mine de fer australienne Pilbara, ce qui réduira les émissions annuelles d’environ 1 million de tonnes de CO2. Le même plan est prévu pour les fonderies d’aluminium de la société en Australie, avec 5 GW d’énergie solaire et éolienne à installer.

 En parallèle, notons que Rio Tinto va doubler ses investissements annuels dans les métaux de base essentiels à la transition énergétique, pour les porter à 3 milliards $ dès 2023. « Nous avons une voie claire pour décarboniser notre activité et nous développons activement des technologies qui permettront à nos clients et aux clients de nos clients de décarboniser », a commenté Jakob Stausholm, DG du géant minier, précisant que cela n’empêchera pas la société de fournir des « rendements attrayants » à ses actionnaires.

Pour rappel, Rio Tinto n’est pas le seul géant minier à prendre des engagements plus importants en matière de réduction de ses émissions. Glencore a, par exemple, indiqué viser la neutralité carbone d’ici 2050, alors que BHP veut réduire ses émissions de 30 % d’ici 2030. À une plus grande échelle, les compagnies minières réunies au sein de l’International Council on Mining & Metals ont annoncé début octobre un objectif zéro émission nette d’ici 2050 ou plus tôt.

(Agence Ecofin)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × 1 =

Résoudre : *
30 + 15 =