Une délégation de la société civile burkinabè qui intervient dans le secteur minier a séjourné du 03 au 09 mars 2024 en Guinée. Composée de 7 personnes, la délégation est conduite par Jonas Hien, Président de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez-Burkina Faso (PCQVP-Burkina Faso). Elle a comme membres, des représentants de l’Organisation pour le Renforcement des Capacités de Développement (ORCADE), de l’ONG OXFAM, de la Coalition burkinabé pour les Droits de la Femme (CBDF), des Comités de Dialogue et de Veille citoyenne (CDVC) et de l’Observatoire nationale de suivi des revenus miniers. Ce voyage de partage d’expériences vise à permettre à la société civile burkinabè, qui mène un travail de veille citoyenne, d’influence des politiques, de suivi de l’utilisation des revenus miniers, de s’inspirer de l’expérience guinéenne.

Plusieurs activités sont inscrites dans le cadre de cette visite dont une rencontre avec la coalition Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP- Guinée) qui œuvre depuis sa création en 2006 pour la transparence dans le secteur minier. Au cours de la rencontre qui a eu lieu le 4 mars 2024, PCQVP- Guinée a rappelé le rôle déterminant qu’elle a joué dans le processus ayant conduit à l’adoption d’un nouveau code minier en 2011 et relu en 2013. Elle a également joué un rôle dans l’adoption des textes d’application de ce code et de son opérationnalisation. La coalition oeuvre actuellement à travers des études et des campagnes de plaidoyer pour le respect des obligations légales par les entreprises minières, le respect des normes environnementales par les entreprises minières, le suivi du contenu local, etc. Elle a produit plusieurs outils de suivi citoyen du secteur minier. Un suivi qui est assuré par le bureau national et les 7 antennes relais installées au niveau des sites miniers.

Il ressort aussi des échanges, que la Guinée a mis en place 2 fonds pour financer le développement local dont le Fonds de Développement économique local (FODEL) qui est reversé aux collectivités minières et le Fonds national de Développement local (FNDL) destiné à toutes les collectivités du pays. Les critères d’alimentation, de répartition et d’utilisation, les mécanismes de suivi, le rôle des acteurs, etc. sont précisés dans des textes d’application et un manuel de procédure.

Cette visite d’apprentissage en Guinée en matière de suivi citoyen des politiques publiques de développement en lien avec le secteur minier permettra à la société civile burkinabè de s’inspirer des bonnes pratiques en matière de gestion des Fonds miniers, d’apprendre de l’engagement des organisations de la société civile guinéennes en termes d’accompagnement des communautés impactées par l’activité minière.

D’autres rencontres sont prévues avec le ministère des Mines et de la Géologie, l’Agence nationale de Financements des collectivités (ANAFIC), le Conseil national de la Transition (CNT). Une sortie terrain dans une commune minière permettra de toucher du doigt l’impact des fonds miniers sur les communautés locales.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 ⁄ 2 =