Guinée/Fermeture des frontières : les transporteurs routiers demandent une solution idoine à cette situation

18

Tout en vous souhaitant une bonne et heureuse année 2021, nous nous faisons le devoir de vous faire la restitution des démarches entamées et des plaidoiries suite à vos requêtes concernant les véhicules bloqués le long de nos frontières depuis le mois de septembre 2020 jusqu’à nos jours.

Nous avons adressé une correspondance au Ministère des Transports avec ampliation aux autres Ministères notamment:

Le Ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation;

Le Ministère de la Défense ;

Le Ministère du Commerce;

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile ;

Le Ministère du Budget, tout en leur expliquant les calvaires que vivent les transporteurs à savoir :

Destruction des véhicules soumis au poids, pourriture des marchandises, souffrance des équipages (difficulté de trouver à manger, maladies, etc.) surtout en cette période de COVID-19.

Le non respect des engagements vis-à-vis des partenaires dû à l’immobilisation des véhicules, l’insécurité notoire que vivent les transporteurs (coupeurs de route).

Sachant que l’État a le rôle régalien de protection et de sécurisation de sa population et de ses biens, nous demandons une solution idoine à cette situation.

Nous suggérons à l’État, d’être mieux sécurisé pendant et après les mouvements sociaux , nous avons été victimes de beaucoup de casse et de calcination de nos moyens de transport.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 + seize =

Résoudre : *
13 × 5 =