Guinée-Electricité : Le gouvernement confie à nouveau l’exploitation des centrales de Kaloum 1, 2 et Kipé à EDG

11

Après cinq années de convention d’exploitation et de maintenance des centrales thermiques de Kaloum 1, Kaloum 2 et Kipé par l’opérateur AON, l’Electricité de Guinée (EDG) reprend la gestion desdites centrales pour des puissances respectives de 24, 26 et 50 mégawatts. Le passage à témoin entre le partenaire AON et l’EDG s’est tenu ce vendredi 12 mars 2021, à Conakry.

C’était en présence du ministre d’Etat, ministre conseiller à la Présidence de la République, Bah Ousmane, par ailleurs Président du Conseil d’Administration de l’EDG, de la Ministre de l’Energie, Mme Bountouraby Yattara, entourée du Secrétaire et du chef de Cabinet de son département, le tout sous la présidence d’honneur du Premier ministre, Chef du gouvernement.

Dans son discours de circonstance, le Directeur Général de l’Electricité de Guinée, après avoir exprimé sa profonde gratitude au président de la République pour son soutien « indéfectible aux actions pragmatiques » des réformes dans le secteur de l’Energie, ainsi qu’au Premier ministre, Chef du gouvernement pour sa disponibilité et son engagement, a vanté les prouesses engrangées dans le secteur énergétique guinéen depuis l’avènement du président Alpha Condé à la magistrature suprême du pays.

« Cette évolution se matérialise par l’ensemble des réformes engagées dont les résultats sont connus de tous les Guinéens. (…). Cette politique énergétique redynamisée et optimisée nous permettra d’augmenter notre capacité de production pour une meilleure desserte en électricité », a indiqué M. Bangaly Matty.

Poursuivant, le Directeur Général de l’EDG dira qu’au terme de cette convention d’exploitation, ces équipements et installations viennent enrichir le patrimoine de son entreprise qui, dans sa politique de réduire la subvention de l’Etat, s’engage à reprendre le relai de l’exploitation desdites centrales conformément au plan stratégique axé sur la réduction de la subvention, la sécurisation de nos recettes, le renforcement des capacités et l’engagement des parties prenantes.

« Par ailleurs, ce transfert de gestion de centrales permettra une réduction de frais fixes d’environ 32 millions de dollars US avec à la clé l’emploi d’une soixantaine de personnes qui seront formées et outillées pour assurer l’exploitation de ces centrales. Tout ceci démontre notre engagement à redresser cette entreprise », a-t-il affiché.

Prenant la parole, le Premier ministre s’est félicité du fait que la desserte en courant électrique se soit considérablement améliorée, grâce à la construction des barrages hydroélectriques de Kaléta, Souapiti et l’arrivée très prochaine sur le réseau du barrage d’Amaria. « A ceux-là, s’ajoutent les centrales thermiques Kaloum 1 et 2, Matoto et Kipé, ainsi que le bateau flottant avec une capacité de 15 mégawatts », a déclaré Ibrahima Kassory Fofana.

Pour asseoir ces argumentaires sur une base, le Chef du gouvernement fera noter que ces avancées majeures sont confirmées par les dernières données de la Banque mondiale qui indiquent que sur ces dix dernières années, l’accès des populations guinéennes à l’électricité a quasiment doublé en passant de 27% en 2010 à 44% en 2018 pour se hisser légèrement en deçà de la moyenne 47% pour l’Afrique  subsaharienne.

Toutefois, Ibrahima Kassory Fofana s’est montré conscient des défis qui restent importants, avec un chemin à parcourir non négligeable. « Je puis vous dire, au nom du président de la République, que nous continuerons à déployer les moyens nécessaires, avec l’appui des partenaires au développement pour l’amélioration des conditions de vie et pour la compétitivité de nos entreprises. Je vous rassure et vous le constatez également cela passera par une nouvelle forme de gouvernance car, fini les anciennes pratiques qui ont longtemps entravé le développement de ce secteur », a garanti le Premier ministre.

La cérémonie a pris fin par la mise à disposition d’une trentaine de véhicules destinés aux 11 agences ou antennes de dépannage de Conakry. Ce, pour leur permettre d’intervenir très rapidement dans le cadre de résolution des pannes qui interviennent dans les quartiers.

Rappelons que dans son élan de renouveau, EDG SA s’est attelée à la réalisation de plusieurs chantiers tous aussi importants les uns que les autres, et parmi lesquels figurent : le renforcement des capacités de production, la rationalisation des dépenses en passant par la diversification des modes de paiement ou encore l’amélioration des conditions de travail des employés à travers les équipements de protection et de travail de ses agent.

Guineenews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

11 + treize =

Résoudre : *
7 ⁄ 1 =