Vice-président de la transition, pour les uns, homme de main pour les autres ; seul maître à bord pour un troisième groupe, etc., le colonel Amara Camara, l’homme instructeur et vif est diversement perçu par l’opinion. Ferme et ayant un penchant pour la boulimie de la peur qu’il impose à certains, Amara Camara est manifestement le Fodé Bangoura et le Mohamed Diané de la junte.

Dans sa gibecière, on retrouve de nombreuses entités publiques, certaines comme l’ANIES, MAMRI, dévolues à la Primature sont reversées chez Amara. Même des structures rattachées hier au Président de la République, telles que l’Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP), le Patrimoine Bâti public et autres sont dévoyées. Le colonel nomme, valide, impose, propose, etc. Quoi de plus normal, objectent certains, quand on sait que cet instructeur vient de loin ! En effet, présent depuis les heures qui suivent le 5 septembre 2021, Amara a lu le deuxième communiqué de
la junte en tant que porte-parole du CNRD, avant de céder le poste à Aminata Diallo par la suite.

Décrit par JA comme étant un enfant de troupe, Amara Camara est le fils du général Diarra Camara, le dernier chef d’état-major de l’armée guinéenne sous Lansana Conté. Des détracteurs attribuent à Amara une soif de vengeance, sans trop en préciser les contours. Seulement, son père mis à la retraite avec une vingtaine d’autres généraux par la junte dirigée par Moussa Dadis Camara, et ses études au Maroc interrompues, Amara Camara à qui on colle une bonne carrière professionnelle avait été emprisonné, puis libéré par le président par intérim de la transition, Sékouba Konaté.

Le désormais secrétaire général à la Présidence, Amara « passe au peigne fin toutes les décisions et valide même les communiqués de presse avant leur publication. Jugé « sanguin » par certains, il endosse souvent le mauvais rôle pour le président de la transition. Certaines de ses prises de position, peu diplomates, lui ont valu un certain ressentiment dans les cercles du pouvoir », indique JA.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =