Le Premier ministre a effectué une visite dans les installations de Chalco Guinea Company S.A en présence du Ministre de l’Economie et des Finances.
Le Chalco Guinea Company, est l’un des plus grands projets miniers dans le cadre du Partenariat stratégique entre la Guinée et la Chine. Lancé en 2018 dans la préfecture de Boffa, le projet a une capacité de production de 12 millions de tonnes par an.
Pour améliorer les conditions de vie des populations le Directeur de Chalco a dans son discours indiqué : “𝑁𝑜𝑢𝑠 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑟𝑖𝑏𝑢𝑜𝑛𝑠 𝑎𝑐𝑡𝑖𝑣𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑎𝑢 𝑑𝑒́𝑣𝑒𝑙𝑜𝑝𝑝𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑑𝑢 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑒𝑛𝑢 𝑙𝑜𝑐𝑎𝑙𝑒. 𝑁𝑜𝑢𝑠 𝑒𝑚𝑝𝑙𝑜𝑦𝑜𝑛𝑠 800 𝑔𝑢𝑖𝑛𝑒́𝑒𝑛𝑠 𝑠𝑜𝑖𝑡 95% 𝑑𝑢 𝑝𝑒𝑟𝑠𝑜𝑛𝑛𝑒𝑙 𝑒𝑡 6000 𝑔𝑢𝑖𝑛𝑒́𝑒𝑛𝑠 𝑠𝑜𝑛𝑡 𝑓𝑜𝑟𝑚𝑒́𝑠 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙𝑒𝑠 𝑑𝑜𝑚𝑎𝑖𝑛𝑒𝑠 𝑡𝑒𝑐ℎ𝑛𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠. 𝑁𝑜𝑢𝑠 𝑣𝑒𝑖𝑙𝑙𝑜𝑛𝑠 𝑒́𝑔𝑎𝑙𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑎̀ 𝑐𝑒 𝑞𝑢’𝑖𝑙𝑠 𝑏𝑒́𝑛𝑒́𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒𝑛𝑡 𝑑𝑒𝑠 𝑚𝑒𝑖𝑙𝑙𝑒𝑢𝑟𝑠 𝑐𝑜𝑛𝑑𝑖𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑑𝑒 𝑡𝑟𝑎𝑖𝑡𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡“.
Dans son intervention, le Ministre de l’Économie et des finances, a rappelé que dans ce projet, la Guinée est aussi actionnaire. C’est pourquoi, les deux parties ont l’obligation de maintenir la quiétude sur le site.
Moussa Cissé, a saisie l’occasion, pour dénoncer la non tenue du conseil d’administration par la société depuis 4 ans. Un conseil qui aurait permis d’anticiper sur les problèmes. ”𝐼𝑙 𝑣𝑎 𝑓𝑎𝑙𝑙𝑜𝑖𝑟 𝑞𝑢𝑒 𝑙𝑒𝑠 𝑑𝑒𝑢𝑥 𝑑𝑖𝑟𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑠𝑒 𝑝𝑎𝑟𝑙𝑒𝑛𝑡 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑡𝑟𝑜𝑢𝑣𝑒𝑟 𝑢𝑛 𝑐𝑜𝑛𝑠𝑒𝑛𝑠𝑢𝑠. 𝐶𝑒𝑡𝑡𝑒 𝑐𝑜ℎ𝑒́𝑠𝑖𝑜𝑛 𝑒𝑛𝑡𝑟𝑒 𝑙𝑒𝑠 𝑑𝑒𝑢𝑥 𝑑𝑖𝑟𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑒𝑠𝑡 𝑖𝑚𝑝𝑜𝑟𝑡𝑎𝑛𝑡𝑒 ».
Le Ministre de l’économie et des Finances, a aussi suggéré à l’entreprise de mettre en place un plan de développement de la localité en s’inspirant du modèle de Kamsar.
Prenant la parole, le Chef du Gouvernement a transmis le message du Président de la Transition vis a vis des travailleurs guinéens et chinois, suite aux malheureux évènements qui ont causé l’arrêt des travaux.
Dr Bernard Goumou a exhorté les deux parties, à se mettre au dessus des divergences et trouver un consensus.

« 𝑉𝑜𝑠 𝑑𝑖𝑓𝑓𝑒́𝑟𝑒𝑛𝑑𝑠 𝑛𝑒 𝑓𝑜𝑛𝑡 𝑝𝑎𝑠 ℎ𝑜𝑛𝑛𝑒𝑢𝑟 𝑎̀ 𝑙𝑎 𝐺𝑢𝑖𝑛𝑒́𝑒 𝑒𝑡 𝑎̀ 𝑙𝑎 𝐶ℎ𝑖𝑛𝑒. 𝑂𝑛 𝑛𝑒 𝑣𝑒𝑢𝑡 𝑝𝑙𝑢𝑠 𝑞𝑢𝑒 𝑐𝑒𝑙𝑎 𝑎𝑟𝑟𝑖𝑣𝑒. 𝐶𝑒 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑟𝑎𝑡 𝑣𝑎 𝑎𝑢 𝑑𝑒𝑙𝑎̀ 𝑑𝑒𝑠 𝑑𝑒𝑢𝑥 𝑝𝑎𝑦𝑠. 𝐶𝑟𝑒́𝑒𝑧 𝑑𝑒 𝑚𝑒𝑖𝑙𝑙𝑒𝑢𝑟𝑒𝑠 𝑐𝑜𝑛𝑑𝑖𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑞𝑢𝑒 𝑙𝑒 𝑡𝑟𝑎𝑣𝑎𝑖𝑙 𝑠𝑒 𝑓𝑎𝑠𝑠𝑒 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙’𝑒𝑛𝑡𝑒𝑛𝑡𝑒. » ajoute-t-il, avant de responsabiliser les autorités administratives.

« 𝑃𝑜𝑢𝑟 𝑡𝑜𝑢𝑡 𝑐𝑜𝑛𝑓𝑙𝑖𝑡, 𝑟𝑒́𝑓𝑒́𝑟𝑒𝑧 𝑣𝑜𝑢𝑠 𝑎̀ 𝑙’𝑎𝑢𝑡𝑜𝑟𝑖𝑡𝑒́ 𝑙𝑜𝑐𝑎𝑙𝑒. 𝐶’𝑒𝑠𝑡 𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑞𝑢𝑖 𝑟𝑒𝑝𝑟𝑒́𝑠𝑒𝑛𝑡𝑒 𝑙’𝐸𝑡𝑎𝑡 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙𝑒𝑠 𝑟𝑒́𝑔𝑖𝑜𝑛𝑠. 𝐸𝑙𝑙𝑒 𝑣𝑎 𝑗𝑜𝑢𝑒𝑟 𝑠𝑜𝑛 𝑟𝑜̂𝑙𝑒 𝑒𝑡 𝑛𝑜𝑢𝑠 𝑓𝑎𝑖𝑟𝑒 𝑟𝑒́𝑔𝑢𝑙𝑖𝑒̀𝑟𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑙𝑒 𝑟𝑎𝑝𝑝𝑜𝑟𝑡 ».
Dr Bernard Goumou s’est également entretenu avec les travailleurs et le syndicat. Après ses instructions fermes, ces derniers ce sont engagés à préserver l’accalmie sur le site.
Au terme des échanges, le Premier ministre, a rassuré les représentants de l’entreprise de la disponibilité du Gouvernement. De plus, Dr Bernard Goumou a sollicité l’expertise chinoise pour améliorer le rendement des cultures de la communauté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
36 ⁄ 12 =