A Conakry : La Guinée organise le premier Salon de l’Industrie (SIG 2021)

36

Le secrétaire général du ministère de l’Industrie des PME et du Commerce, Mohamed Bakayoko, a animé jeudi, 16 décembre 2021, une conférence de presse en prélude à l’organisation du Salon de l’Industrie de Guinée (SIG 2021) qui se tiendra les 20 et 21 décembre 2021 à Conakry.

Premier du genre en Guinée, le SIG 2021 à l’image des autres pays de la sous-région vise à mettre en lumière les compétences locales, ressortir dans la même lancée le savoir-faire local ainsi que l’apport des nouvelles technologies industrielles afin de faire émerger l’activité industrielle du pays.
L’objectif de ce salon est aussi de créer un espace d’échanges, de partages d’expériences entre les industriels eux-mêmes, et voir comment on peut faire du secteur industriel du pays un des leviers du développement économique et social.

Le directeur national de l’industrie, président du comité d’organisation du SIG 2021, Alpha Idriss HAN a dans discours d’introduction indiqué que le SIG sera un espace dédié à un travail de fond qui correspondra au plan de développement intégré du ministère du Plan. Il sera aussi le lieu où les points focaux des départements ministériels réfléchiront sur tous les aspects de la politique globale du développement industriel du pays.

Cela permettra ainsi à la Guinée de transformer localement ses produits parce que c’est là où il y a de la valeur ajoutée. Mais aussi et surtout amener le pays vers l’autosuffisance alimentaire dans les secteurs bien précis.

Quant au secrétaire général dudit département, Mohamed Bakayoko, il a invité les hommes de médias à rester dans une dynamique positive pour que le SIG soit une occasion de faire la promotion de la Guinée, et aussi unir toutes les forces et énergies de manière collégiale afin d’avoir un tissu économique viable et soutenu.

Car dira-t-il le secteur industriel occupe une position transversale dans plusieurs domaines de la vie de la Guinée, notamment l’agriculture, la pêche et l’élevage pour que ‘’nous puissions transformer nos produits de large consommation sur place tant pour le marché local voire le marché mondial.’’

Tour à tour, les représentants de certaines unités industrielles et du secteur financier présents à la rencontre ont apprécié l’organisation de ce salon avant d’exprimer leurs volontés à accompagner le département à travers leurs expériences et leurs expertises dans le domaine de l’industrie et de l’innovation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 − 7 =

Résoudre : *
22 − 21 =