Démarrage ce vendredi 15 septembre 2023 des travaux de l’atelier d’introduction du vaccin antipneumococcique conjugué ( PVC) et du vaccin antirotavirus dans le programme vaccinal de routine.

La cérémonie a été présidée par le secrétaire général du ministère de la santé publique au 20eme siècle et la politique vaccinale adoptée dans tous les systèmes de santé sans distinction a permis de faire face à des redoutables maladies, d’apposer la protection individuelle, le contrôle de ces maladies, leur élimination et pour certaines, leur éradication.

Pour lui, son institution a recommandé par conséquent que les vaccins antirotarivus et contre pneumocoque soient intégrés dans tous les programmes nationaux de vaccination, en particulier dans les pays ayant des taux élevés de mortalité dues à ces deux infections.

Lançant officiellement les travaux de l’atelier, le secrétaire général du ministère de la santé publique et de la prévention Dabsou Guidaoussou a déclaré que le Tchad s’est aligné aux objectifs d’élimination des infections au pneumocoque et les maladies diarrhéiques dues au rota virus au niveau régional.

Pour ce faire, le pays s’est attelé activement avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers pour cette double introduction du vaccin PCV et vaccin antirotavirus dans la vaccination de routine. Ces vaccins sont d’une importance capitale dans la protection de la santé de nos jeunes enfants. Cette introduction concernera les enfants de 0 à 23 mois conformément au calendrier vaccinal du Tchad.

Dabsou Guidaoussou a précisé que le président du Tchad, Général Mahamat Idriss Deby Itno, accorde une importance particulière et soutenue à la santé des enfants et suit au quotidien les activités sanitaires, notamment en matière de vaccination et est disposé à appuyer valablement le processus d’introduction de ces deux vaccins.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =