L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exhorté dimanche les pays africains à accélérer la réalisation de la couverture sanitaire universelle qui est essentielle pour réduire le fardeau croissant des maladies infectieuses et non transmissibles sur le continent, a annoncé la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Moeti Matshidiso.

“Les progrès vers la réalisation d’objectifs plus larges liés à la santé ne seront possibles qu’en donnant à tous accès à des soins de qualité essentiels et à une protection contre les difficultés financières”, a déclaré Mme Moeti.

“En Afrique, la récurrence d’événements de santé publique majeurs signifie qu’il ne peut y avoir de sécurité sanitaire sans couverture sanitaire universelle”, a-t-elle ajouté.

>>> À LIRE AUSSI – La sécurité sanitaire des aliments est essentielle pour améliorer les résultats en matière de santé et de nutrition en Afrique

L’OMS s’est engagée à faire en sorte qu’un milliard de personnes dans le monde bénéficient de services de santé de qualité et d’une protection financière d’ici 2023, conformément aux objectifs de développement durable liés à la santé.

Mme Moeti a affirmé que la volonté politique, le financement adéquat, la disponibilité d’une main-d’œuvre formée et motivée ainsi que la qualité des médicaments sont essentiels pour atteindre l’objectif de la couverture sanitaire universelle en Afrique.

L’Organisation encourage les pays africains à réorganiser leurs cadres politiques et législatifs afin de stimuler les investissements dans les infrastructures de soutien nécessaires à la couverture universelle de la santé.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) –

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments