La Ministre du plan et de la coopération internationale était devant la presse la semaine dernière pour faire le point sur l’évolution du quatrième Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-4). Cette rencontre avait pour objectif d’informer les journalistes sur le déroulement du processus en vue de sensibiliser les populations sur les enjeux de cette opération statistique.

Devant les hommes de médias, Rose Pola Pricemou a fait savoir que les préparatifs de cette opération d’envergure nationale ont commencé en février 2022 à l’Institut National de la Statistique (INS), avec l’appui technique des Experts internationaux du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA). Les travaux préparatoires du RGPH-4 ont permis d’obtenir les résultats suivants: l’élaboration et la validation du document technique du projet, en abrégé << PRODOC>>, l’élaboration du budget détaillé et du chronogramme des activités, l’élaboration du document de plaidoyer pour la mobilisation des ressources financières, matérielles et humaines, la réalisation des voyages d’étude et de partage d’expériences sur le Recensement Général de la Population et de l’Habitation, l’élaboration des documents méthodologiques et des outils de collecte de la cartographie censitaire et du dénombrement principal, la tenue de la première session du Conseil National du Recensement, la formation des formateurs et de l’équipe d’encadrement de la cartographie censitaire; et le démarrage du téléchargement des images satellitaires de toutes les localités du pays; et la tenue de la Table ronde des bailleurs de fonds.

Madame le Ministre du plan et de la coopération internationale a indiqué que le calendrier du RGPH-4 qui a débuté en février 2022 va s’étendre jusqu’au mois d’août 2025.
« Les activités préparatoires du février-décembre 2022 ont consisté à la Cartographie censitaire, janvier-septembre 2023. Recensement Pilote février-septembre 2023, Dénombrement: mai 2024, enquête post-censitaire: avril- septembre 2024 Traitement et analyse des données: avril 2024-avril 2025, dissémination des rapports d’analyse avril-août 2025 », souligne t-elle.

Rose pola Pricemou a ensuite souligné que le budget global du RGPH-4 s’élève à GNF 330,4 milliards, soit 38, 6 millions USD dont près de 93 % couvrent les activités ci-après. Il est reparti comme suit: activités préparatoires: 45,2 milliards GNF (5,3 millions USD);

Cartographic censitaire: 78.9 milliards GNF (9,2 millions USD), Dénombrement: 148,8 milliards GNF (17,4 millions USD)

Fonctionnement et renforcement des capacités 32,8 milliards GNF (3,8 millions USD)
« L’état s’est engagé à contribuer à hauteur de 60 % dont GNF 54,9 milliards déjà mobilisés au titre de la loi de finance rectificative de 2022 pour faciliter l’acquisition des équipements informatiques, des matériels roulants ainsi que la rénovation du Bureau Central du Recensement. Au terme de la Table ronde des bailleurs, la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement, le Système des Nations Unies, etc. se sont engagés à financer le gap des 40%, représentant 15,4 millions de dollars », a-t-elle souligné.

La Ministre du plan et de la coopération internationale a mentionné que plus de 4000 agents seront déployés sur le terrain pour faire le recensement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 − 11 =