Depuis 2011, la Guinée connait une pléthore de projet miniers, selon le président de la chambre des mines de Guinée, dont la plus part sont aujourd’hui en phase de production ou en finalisation de la phase de construction. Tout ceci se traduit par une forte augmentation de production de la bauxite qui est passée de 14 millions de tonnes en 2010 à 60 millions de tonnes en 2018.

Selon lui, la Guinée affiche d’ores et déjà son ambition de devenir le premier producteur mondial de bauxite dans les années à venir. La production d’or, quant à elle, est passée de 254 mille à 473 mille entre 2010 et 2018. Avec la finalisation de la phase de sanction de la SAG, le plan d’investissement de SMD et de nouveaux projets en gestation, tout porte à croire qu’il y a un regain de vitalité du secteur aurifère en Guinée.

Tout ceci a été rendu possible par les reformes juridiques mais surtout au leadership du département des mines qui a su traduire et mettre en œuvre la vision de la politique minière, soutient Malick NDiaye. .

Youn Sylla, pour guinéeminesnature.com

 

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments