Le président Alpha condé a procédé ce dimanche 3 février 2019 à la remise officielle de cent pirogues modernes aux jeunes pêcheurs du port artisanal de Kögbèrè dans la préfecture de Dubréka.

Les artisans pécheurs et citoyens de la ville de Dubréka se sont fortement mobilisées ce matin, pour accueillir le président Alpha Condé. Devant les responsable du monde de la pèche artisanal, le président Alpha Condé a expliqué comment ces pirogues seront reparti aux jeunes. Pour lui, l’initiative vise a moderniser la pèche artisanal mais aussi et surtout à améliorer la rentabilité de ce secteur. «la pèche est une activité extrêmement importante pour un pays, dans ce domaine nous sommes un peu en retard.

En Guinée on consomme seulement 13 kilos de poisson par personne alors que la moyenne dans la sous- région est de 20 kilos, ca veut dire que notre façon de nous nourrir est moyen bonne. Comment peut-on manger beaucoup de poissons si nous ne pêchons pas assez ? », « C’est pourquoi nous voulons donner la force à la pêche artisanale », a-t-il indiqué. 

Poursuivant, Alpha Condé a rappelé que la pêche artisanale est uniquement réservée aux populations guinéennes et celles de la CEDEAO.<< Les étrangers qui n’ont pas droit, se mettent en accord avec des Guinéens pour faire la pêche artisanale. Cela est contraire à la loi. Je préviens tous les pêcheurs, nous n’accepterons jamais que des Guinéens donnent le droit aux étrangers dans la pêche artisanale. Nous allons organiser les jeunes en groupement d’intérêt économique. C’est-à-dire, ils s’organisent en groupe de dix personnes et nous les donnons une pirogue. Quand ils pêchent, une partie leur revient et la deuxième partie sera versée à la banque. Nous allons mettre des pirogues à la disposition des jeunes de Conakry ainsi qu’à l’intérieur du pays. Notre objectif est d’atteindre 500 pirogues d’ici 2020. Nos pirogues sont faites à base du bois qui ne dure pas plus de 5 ans. Mais ces nouvelles pirogues font plus de 15 ans ».

Dans la même lancée, le président de la république a pris une décision de détruire toutes les maisons construites dans les mangroves. « C’est même une foutaise parce qu’une fois dans l’avion, tu aperçois plus de mille maisons construites dans les mangroves. Si cela continue, c’est la Bagata (terres des bagas, ) qui va payer les frais parce qu’il beaucoup de mangroves en Basse Côte ».

Pour terminer Alpha Condé a invité les occupants des débarcadères de Conakry à libérer les lieux. « Le port de Timinétaye et de Bonfi sont terminés. Que des gens de Kaporo et de Gbessia acceptent de libérer les espaces pour que nous construisions des débarcadères », a-t-il lancé.

Sources: Presse

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments