L’organisation non gouvernemental Oxfam ainsi que 53 autres ONGs, jugent des gouvernements européens ‘’complices’’ dans la tragédie des migrants qui tentent de traverser la Méditerranée depuis les côtes libyennes.

Depuis 2017, “plus de 5.300 femmes, hommes et enfants ont péri en Méditerranée, et les gouvernements de l’UE sont devenus “complices de la tragédie qui se déroule sous leurs yeux”, car ils “nient les droits fondamentaux de personnes en exil en aggravant le danger qu’elles rencontrent déjà en mer, en les renvoyant en Libye”, indiquent les ONGs dans un rapport repris par le quotidien belge le Vif. La route maritime reliant la Libye à l’Italie était la plus meurtrière sur cette période selon la même happy wheels demo source.

Ces organisations ont appelé les gouvernements de l’UE à “arrêter de renvoyer les personnes secourues en mer en Libye”, les exhortant à soutenir “les opérations de recherche et sauvetage et veiller à ce que les personnes sauvées en mer puissent arriver en toute sécurité et sans retard en Europe”.

Pour rappel, le nombre de migrants ayant tenté la traversée de la méditerranée en 2018, était de 121,755 selon les chiffres publiés le 31 décembre dernier, par le Haut-commissariat des réfugiés HCR. 2 240 d’entre eux y ont trouvé la mort selon cette même agence onusienne.

African Daily Voice (ADV)

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments