M’mah  Camara vit  avec sa famille depuis des années au bord du lac de Sonfonia. A ce jour, elle est menacée de quitter son domicile à cause de la montée en puissance de l’eau qui vient déverser les ordures dans sa maison. Elle et ses voisins habitent auprès de ce lac depuis des années où ils seront obligés de quitter si l’Etat ne fait rien pour eux. L’an passé, Mme Camara a vécu du calvaire dans le même endroit à la tombée des grandes pluies dont vous propose de lire ci-dessous un extrait tiré de notre entretien.

« Avant, on était logé à la cité police. A l’arrivée de Dadis, on a déménagé ici à Sonfonia au bord de ce lac. Mais depuis qu’on est venu, chaque année quand il pleut, nous sommes inondés par la montée d’eau du lac. Cela commence à partir du mois d’août jusqu’à septembre. L’année dernière Dieu seul sait comment on a vécu. Nous avons vécu de l’enfer total. Quand la pluie commence, on ne peut même pas trouver où mettre les pieds. Toutes nos maisons sont inondées, nos appareils son gâtés et on ne peut plus dormir. Parfois on se lève pour s’arrêter sur les chaises et les bidons, en attendant que l’eau libère les lieux. Donc cette année, on a peur encore que la même chose se reproduise. C’est pourquoi nous demandons aux autorités de nous aider à trouver les moyens pour nous sauver de cet enfer », a-t-elle raconté.

Pourtant, selon un spécialiste agronome, cette rivière pouvait servir de pisciculture pour abriter toutes sortes de qualités de poisson, telles que la sole, la Carpe Locus et tant d’autres. Il peut aussi servir de source de revenu pour l’Etat et pour la population riveraine.

Décryptage à suivre….

Sylla Youn

 

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments