Lors d’une réunion extraordinaire tenue vendredi,  les autorités sous préfectorales de Kolabounyi  se sont engagés pour prendre des dispositions contre les émeutes populaires.  Après un constat amer, une case ronde d’un  citoyen innocent a été brûlée par les manifestants. Les parebrises  de véhicule d’une société minière ont été vandalisés.

Au sorti, ils se sont exprimés avec un ton ferme, que désormais aucune négociation n’est possible pour celui qui se fera prendre pour la destruction des biens publics.

« Désormais, les forces de l’ordre restent au contrôle de ces loubards. A partir de l’instant, on va organiser un contrôle porte à porte, pour recenser tout le monde et connaitre qui a fait quoi. Et quiconque se fera prendre, sera déféré devant la justice à Conakry», déclare le maire de la commune rurale de Kolabounyi, M. Ansoumane Coumbassa.

En ce  qui concerne l’arrestation des manifestants, on nous fait comprendre que ce sont des leaders de la jeunesse qui ont mis une équipe en place de chasse à l’homme pour mettre mains sur tous ceux qui sont derrière ces actes. Selon eux, cinq personnes ont  été arrêtées, mais se seraient échappées encore.

Au terme des débats, il a été lancé un message solennel à tous les fils de Kolabounyi et de Boké, ainsi que les ressortissants résidant à Conakry, de s’impliquer dans la situation de cette localité, notamment pour son développement.

Mohamed Lamine Dramé, pour guineeminesnature.com

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments