En prélude du 8 mars 2020 : Notre rédaction à bâton rompu avec Kadiatou Konaté, l’activiste de la défense des droits des femmes

557432

Etudiante en communication à l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication de Kountia, Kadiatou Konaté est une jeune fille passionnée qui veut tout changer pour les filles et femmes de Guinée pour le respect de leur droit.

Secrétaire Générale du Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée, son combat au sein de cette organisation s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le mariage précoce, l’excision et le viol. En tout cas, c’est ce qu’elle nous a fait comprendre au cours d’une courte conversation qu’on a eu à faire avec elle.

« Vous savez chaque prise de position est une conviction personnelle. Moi ma conviction, c’est de venir en aide aux gens. Ce qui me motive de plus en plus, c’est de voir le sourire sur le visage des gens qui l’avaient perdu. Mon combat est de changer quelque chose dans mon entourage, mon pays et pourquoi pas dans mon continent »

La jeune dame se veut une leader qui compte accompagner son pays, elle a largement exprimé ce souhait lors de la journée internationale de la jeune fille en 2017 où elle jouait le rôle de la ministre porte-parole du gouvernement.

« C’était la plus belle activité qu’on ait réalisée en Guinée, du fait que le président de la république a légué sa place à une jeune fille pour deux heures, peut-être on ne mesure pas l’impact mais ça change quelque chose dans la vie de la jeune fille. J’étais porte-parole du gouvernement sur cette scène pour porter la voix non seulement de la jeune fille mais aussi de toute la population »

Etre leader, c’est d’être un modèle, dit-elle, et ce n’est toujours pas évident. Avec toutes ces pressions qu’elle rencontre tous les jours, des comportements exemplaires et des engagements sans faille qui ont toujours payé des prix chez la jeune dame. Cette jeune fille modèle de sa génération a été primée Femme Activiste de l’année 2019 par une organisation nationale.

« Quand on se lance dans le monde de leadership, un monde dans lequel on veut être un modèle il y a de ces choses qu’il faut éviter, il ne faut plus se permettre de faire certaines choses, de se comporter comme les autres, parce que moindre erreur on tirera la ficelle pour dire oui toi tu as fait ça. C’est donc très compliqué de mener une vie où on a toujours des flash braqués sur toi et que tu n’as pas intérêt à dérailler »

A l’occasion du mois de mars consacré à la femme, la jeune dame a passé un message à l’endroit des filles, futures dirigeantes et activistes de développement socio-économique du  pays. Elle cite :

« Tout le monde ne peut pas être activiste, par contre ce qu’on peut faire pour nous-mêmes c’est de savoir ce que nous voulons faire, où nous voulons aller, où nous sommes réellement, je crois que c’est cela la meilleure des choses. Donc à toutes les filles de prendre leur destin en main, de se connaitre afin de pouvoir bien évoluer dans la vie »

Pour terminer, il faut espérer que ces messages lancés par la jeune dame puissent tomber dans des bonnes oreilles, ceci pour le bien de l’humanité, car comme dirait l’autre ‘’éduquer une femme, c’est éduquer toute la nation’’.

La Rédaction

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here