Au terme de sa visite de 72 heures en Guinée, le président namibien Hage Geingob a signé avec son homologue guinéen Alpha Condé quatre accords de coopération tous azimuts pour le raffermissement des relations d’amitié entre les deux pays, selon un communiqué conjoint transmis jeudi à Xinhua par le service de presse de la présidence guinéenne.

Les deux dirigeants ont conclu un accord de coopération, un accord sur la création d’une commission mixte, un mémorandum d’entente sur les consultations politiques et diplomatiques et un mémorandum d’entente sur l’exemption réciproque de visas pour les titulaires de passeports diplomatiques et officiels.

Les deux présidents ont « convenu de renforcer et d’améliorer la coopération bilatérale », notamment les différents échanges entre les deux pays.

Ils ont également reconnu les possibilités et le potentiel de l’économie bleue pour la croissance économique, le développement durable et la création d’emplois, indique le communiqué conjoint signé à l’issue de plusieurs séances de travail.

De même, il a été décidé d’explorer la coopération dans le secteur maritime, et en particulier entre les autorités portuaires des deux pays.

Compte tenu des potentialités des deux pays en ressources naturelles, il a été convenu de renforcer l’industrialisation par la valeur ajoutée, pour assurer la prospérité des populations.

Pour ce faire, les deux hommes d’Etat ont convenu d’instaurer une coopération dans les secteurs des mines, de l’agriculture et de l’énergie.

La coopération dans le secteur du tourisme, la création d’un environnement favorable aux secteurs privés des deux pays ainsi que la promotion du commerce et de l’investissement ont été notées avec attention dans les mémorandums d’entente.

Au cours de leur concertation durant les trois jours, les deux présidents ont réitéré leur engagement en faveur de l’unité et de la solidarité africaines et ont appelé les dirigeants africains à toujours parler d’une seule voix sur les questions de politique internationale, tout en mettant l’accent sur le développement des énergies renouvelables en Afrique.

Abordant la question de la sécurité et du terrorisme en Afrique, le président Alpha Condé et son homologue namibien n’ont pas manqué d’exprimer leurs vives préoccupations face à « la multiplication des attaques terroristes et à la montée de l’extrémisme violent en Afrique et dans le reste du monde ».

D’où leur engagement réciproque à développer la concertation et la coopération dans la lutte contre ces fléaux ainsi que la prolifération et la circulation illicite des armes légères en Afrique.

Ils ont souhaité la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui a la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité au niveau international.

Selon le communiqué conjoint, « les deux chefs d’Etat ont renouvelé leur engagement à renforcer l’architecture africaine de la paix et de la sécurité, en particulier en ce qui concerne la fin des conflits, conformément à l’Agenda 2063 ».

Après avoir remercié son frère et ami Alpha Condé pour la qualité de l’accueil et pour la consolidation des liens de coopération entre les deux Etats, le président namibien et sa délégation ont quitté jeudi Conakry pour le retour au pays.

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments