Au sortir du symposium minier tenu les 24, 25 et 26 Avril 2019, le DG de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) s’est prêté aux questions des journalistes. Souleymane Traoré s’est réjoui de la qualité des débats qui ont lieu durant cette session. Il a aussi fait la présentation de sa compagnie minière qui opère en Guinée depuis 1973.

« La compagnie des bauxites de Guinée est une société qui exerce dans le secteur des mines, en particulier la bauxite. La société opère dans la région de Boké depuis 1973, où elle exploite la bauxite à Sangarédi. Cette bauxite est transportée par voie de chemin de fer à l’usine de traitement de Kamsar, puis expédiée à travers les navires vers les clients à l’étranger. Actuellement, la CBG a une capacité de production de 13.5 millions de tonnes. On est en train de travailler sur le projet d’extension pour avoir une capacité de 18.5 millions de tonnes, justement qu’on vient de commencer», précise Souleymane Traoré, à l’entame de ses propos.

Face au défi de répondre aux questions communautaires, le DG de la CBG estime que la compagnie est en train de faire un travail remarquable dans ce sens. Pour être plus précis, il résume les activités en trois piliers qu’il estime être les plus importants.

« Les questions communautaires sont très importantes pour nous. C’est pourquoi nous les avons  intégrées dans nos valeurs, nos missions, nos principes. Ça fait partie de nos stratégies. Nos activités se résument en trois volets les plus importants.

-Le premier, c’est l’investissement dans les infrastructures communautaires. Nous faisons ça depuis plus de trente ans. Nous avons investi dans tous les districts qui entourent nos opérations. C’est-à-dire, l’investissement dans les infrastructures scolaires, sanitaires, les bâtiments administratifs, ainsi que les infrastructures routières.

-Le second volet, c’est l’accompagnement de l’entrepreneuriat local. Nous avons créé des petites et moyennes entreprises. Nous avons développé l’entrepreneuriat local en mettant en place un fonds-révolving. Aujourd’hui, c’est un succès sur quatorze TPE, ce sont des entreprises que nous avons initiées. Déjà, il y a douze qui sont en opération et qui emploient environ plus de mille jeunes et femmes dans la zone de Boké.

-Le  troisième et dernier volet, c’est ce qu’on appelle les programmes d’assistance à la création des activités génératrices de revenus. Nous avons initié ce troisième volet il y a deux ans. On s’est rendu compte qu’on avait suffisamment investi en termes des infrastructures. Nous voulons avoir maintenant un impact sur la vie des communautés. Nous avons signé un accord avec une ONG spécialisée dans ce domaine. Nous avons identifié 48 groupements dans la zone de Boké. La plus part sont des groupements de jeunes, notamment les femmes qui sont nos cibles prioritaires. Nous les accompagnons. Et un an après les premiers résultats sont très porteurs. Ces groupements, une fois qu’ils sont structurés, formés sur les techniques de gestion et agricoles, ils ont pu réaliser à leur première année déjà leurs revenus de 20%. Et nous comptons poursuivre dans les prochaines années. C’est un programme qui est signé sur cinq ans, nous avons un budget global de 3 293 762 de dollars US».

Le DG de la CBG a fait savoir à travers sa participation, le crédit que sa compagnie accorde à ce plus grand évènement minier de l’Afrique de l’Ouest. Cela dénote sans doute du rang qu’elle occupe depuis 1973, comme étant la mère de toutes les sociétés minières installées en Guinée. Il cite :

« La CBG est un acteur incontournable du secteur minier en Guinée. Nous opérons depuis 1973. Depuis cette date, nous avons produit plus de Cinq cent millions de tonnes. Nous avons contribué au budget de l’Etat pour plus de Cinq milliards de dollars. Donc vous imaginez que cet évènement ne pouvait pas se passer sans la CBG », nous enseigne enfin le DG Souleymane Traoré au terme de ses propos.

Younoussa Sylla, pour guineeminesnature.com

Tél : 657 51 33 61 / 624 36 64 35

 

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments