C’est incroyable mais vrai. A Boké, un litre d’essence se négocie entre 15.000 et 20.000 francs guinéens sur le marché noir. Un de nos collaborateurs l’a constaté et s’est rendu même dans les stations de service pour avoir plus d’information. Là aussi, la situation semble hors de l’imaginable, car le litre est vendu à 12.000 francs par  endroit.

Un véritable laisser pour contre quand certains pompistes ou détaillants profitent  du moment de crise pour se jeter l’anathème pour la simple raison de se faire l’objet d’approche d’exécration.

En attendant, le gouvernement et les acteurs sociaux sont en négociation affilée afin de trouver un compromis pour le bonheur de tous.

Sylla

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments