Le Ghana organise le 22 décembre la 1ère édition des récompenses annuelles de l’exploitation minière à petite échelle

34

(Agence Ecofin) – Au Ghana, l’exploitation minière artisanale illégale est une épine dans le pied du gouvernement depuis des années. Ce dernier a intensifié sa lutte contre le phénomène cette année et s’attèle désormais à réglementer le secteur.

Le ministère ghanéen des Terres et des Ressources naturelles veut récompenser les acteurs de l’exploitation minière à petite échelle qui respectent les normes environnementales et de sécurité dans leur activité. Placée sous le thème : « Promouvoir une exploitation minière à petite échelle responsable et durable », la première édition de ces distinctions qui auront un caractère annuel aura lieu le 22 décembre.

« Ce programme de récompenses annuel institué pour les meilleures concessions minières à petite échelle est une initiative visant à récompenser les meilleures pratiques et à encourager d’autres mineurs à les imiter », explique le ministre Samuel A. Jinapor, cité par Ghanaian Times.

Il faut souligner que ce projet est la dernière mesure du gouvernement pour mettre fin aux activités minières illégales dans le pays. Cette année, Accra a intensifié sa lutte contre les mineurs artisanaux accusés notamment de dégrader l’environnement. Par la suite, un projet d’insertion à l’emploi a également été lancé pour assurer la reconversion des mineurs intéressés.

Si le gouvernement atteint son but, en l’occurrence celui de réglementer l’ensemble du secteur de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle, le Ghana pourrait accroitre significativement sa production d’or, principal métal exploité par les mineurs artisanaux.

Emiliano Tossou

Lire aussi:

15/11/2021 – Le Ghana introduit une technologie de récupération d’or sans mercure, à destination des mineurs artisanaux

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf − quatre =

Résoudre : *
2 + 2 =