Débuté depuis deux semaines, la fin de cet atelier a été présidée par le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé. Il était accompagné de son Secrétaire général Dr Sékou Condé et du chargé de mission du Ministère de la Santé. La cérémonie de clôture a enregistré la présence du Secrétaire général des affaires Administratives de Coyah, du représentant de l’OMS, Chef de file des PTF, du représentant de la KFW, et du Directeur préfectoral de la Santé de Coyah.

L’atelier de formation a été organisé par le Ministère de la Santé à travers le bureau de stratégie de développement du Ministère sur financement de la Banque Mondiale / Health Focus.

47 participants venus des Ministères de la Santé, des Finances, de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, des Affaires Sociales, de la promotion féminine et de l’Enfance, des structures privées de Soins, de la GIZ et de la KFW ont pris part aux travaux.

14 jours durant, ces participants ont passé en revue quelques résultats du programme pilote de Mamou 2016 2018.Ils ont aussi identifié les principaux problèmes auxquels sont confrontées les structures.

Parmi ces problèmes figurent la faible qualité des prestations, la faible motivation du personnel, la faible disponibilité des ressources financières et matérielles, l’absence de Couverture de Santé Universelle et la mauvaise gouvernance. Face à ces préoccupations majeures, les participants ont formulés des recommandations allant dans le sens de mieux comprendre ce que les marchés de Santé font en bien , mais aussi les défaillances et trouver les approches con courant à les corriger en appliquant des instruments fondés sur la loi du marché.

Cette approche selon le présentateur Dr Barry devra permettre d’atteindre plus d’acteurs qui adhèrent au financement basé sur les résultats et qui happy wheels demo maîtrisent les théories de l’approche à travers une meilleure appropriation des pratiques et des outils pertinents permettant de développer des aptitudes et attitudes pouvant favoriser le changement.

 

Parmi les recommandations, le changement de paradygme Input pour celui output (Résultats, performances) la pérennisation de l’approche FBR et le financement de l’Etat pour le FBR à travers la transformation des lignes existantes de la loi des finances.

 

Une approche appréciée et soutenue par les PTF et le Ministère de la Santé.
Le représentant de l’OMS Professeur Alfred Georges Kizerbo chef de file des PTF au nom de ses pairs a dit je cite < Il est donc normal que dans l’esprit de la couverture Santé Universelle qui est le canal vers l’accomplissement du plan national de développement économique social à travers le PNDS et vers les objectifs de développement durables , je pense que l’équité et l’égalité sont indissociables de l’approche>.Avec cette nouvelle approche professeur Alfred Georges Kizerbo estime que les structures sanitaires seront plus aptes à aspirer les ressources, les gérer pour mieux répondre à leur besoin et en rendre compte. Pour ce faire il a plaidé pour l’institutionnalisation des approches pour plus de performances et de résultats dans le secteur en se référant sur l’expérience de Mamou a-t-il précisé.

Le Ministre de la Santé sur la même lancée a exhorté les participants à s’approprier de la nouvelle approche et à la vulgariser .Il leur a rassuré de l’accompagnement du Ministère de la Santé pour permettre l’atteinte de l’objectif de l’atelier. La fin de l’atelier a été marquée par des remises de certificats de satisfécits aux participants.

Service Communication Ministère de la Santé.

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments