Depuis quelques mois, de la poudre blanche s’échappe des installations de l’usine Rusal-Friguia, relancée en mi 2018 après six ans d’arrêt.

Les personnes, les végétaux, les maisons, les habits, les vaisselles et même les aliments sont tous exposés à cette poussière dont on ignore la composition chimique. Tout ce que l’on sait, c’est que des centaines de personnes se plaignent de toux chroniques et de douleurs thoraciques.

En dépit des multiples interpellations faites par les hommes de medias, aucune communication officielle n’a filtré chez les partenaires Russes, encore moins chez les autorités locales, pour expliquer aux populations, ne seraient ce que les causes de cette envolée de poussière blanche.

Les citoyens abandonnés à eux-mêmes cherchent en vain un répondant à leur cri de détresse. Ils se contentent alors d’en parler de bouche à oreille et constater la dégradation de leur cadre de vie sans défense.

Pourtant un médecin nous fait comprendre que l’alumine est un produit qui peut irriter le nez, la gorge et les voies respiratoires en faisant tousser et éternuer.

Au-delà des affirmations de ce médecin, nous avons au cours de nos recherches découvert sur une fiche signalétique publiée par une société canadienne, que le contact prolongé avec la poussière d’alumine  peut causer l’assèchement des membranes nasales et de la gorge à cause de leur absorption des huiles et de l’humidité. Le produit peut également entraîner une irritation en raison de son action abrasive. Un contact prolongé avec la poussière peut causer l’assèchement sur la peau à cause de l’absorption des huiles et de l’humidité. Il y a risque de destruction de la pellicule graisseuse naturelle de la peau, d’assèchement et de gerçures. Ce produit peut causer une irritation des yeux, des rougeurs et des lésions en raison de son action abrasive. Un contact prolongé avec la poussière peut causer l’assèchement des yeux à cause de l’absorption des huiles et de l’humidité. Une ingestion en grandes quantités peut entraîner une obstruction intestinale.

Face à tous ces dangers, le silence des autorités guinéennes notamment le ministère des mines et celui de l’environnement est incompréhensible. Le deal avec le partenaire Rusal est-il plus fort (plus important) que les vies des citoyens ?

Comme le disait Waoudankais, ’’ce n’est pas l’ignorance de la population qui dérange, mais c’est le silence coupable des intellectuels qui est offensant quand il s’agit du développement de leur localité’’.

Source; Friaguinee.net

Retrouvez à travers les articles l'actualité complète sur les Mines et l'environnement de la Guinée mais aussi les actualités minières et écologiques dans le monde. Mr Younoussa Kass Sylla, Directeur de Publication contacts: +224662322478/657513361, Email:syllayoun87@gmail.com.

No Comments